La mort heureuse d'Albert Camus (2)















Le bonheur...

"Maintenant encore, si j'avais le temps...je n'aurais qu'à me laisser aller.Tout ce qui m'arriverait par surcroît, eh bien, c'est comme la pluie sur un caillou.Ca le rafraîchit et c'est déjà très beau.Un autre jour, il sera brûlant de soleil. Il m'a toujours semblé que c'est exactement ça, le bonheur"

"Je pense à ces lèvres que j'ai baisées, à l'enfant pauvre que j'ai été, à la folie de vie et d'ambition qui m'emporte à certains moments. Je suis tout cela à la fois. Je suis sûr qu'il est des moments où vous ne me reconnaîtriez pas.Extrême dans le malheur, démesuré dans le bonheur, je ne sais pas dire."

"Je ne ferais pas de ma vie une expérience. je serais l'expérience de ma vie..."

"Bien sûr, j'ai raté ma vie. Mais j'avais raison alors : tout pour le bonheur, contre le monde qui nous entoure de sa bêtise et de sa violence"

Commentaires

De quel écrit de Camus cela est-il extrait s'il vous plait ? de la mort heureuse ?
Cordialement
Dominique
oui tout à fait. "La mort heureuse" est le premier roman inachevé d'Albert Camus, qu'il a délaissé pour écrire "L'étranger".