La piel que habito de Pedro Almodovar


Pour Fabien, le film ne lui a procuré aucune émotion vis à vis des personnages. En revanche, le travail sublime qu'a fait Almodovar sur l'esthétisme, l'art qui peut sauver une âme et l'hommage à Louise Bourgeois ont été les points forts.

Pour moi, La peil que habito est un très bon film d'Almodovar qui me réconcilie avec le réalisateur (ses 2 derniers films Etreintes brisées et Volver ne m'avaient pas plus convaincus que ça). L'hisoire est déroutante et assez linéaire pour un Almodovar où les histoires à tiroirs sont moins nombreuses et compliqées que dans certains de ses autres films (Tout sur ma mère, La mauvaise éducation...). Les acteurs sont irréprochables. La froideur d'Antonio Banderas peut désarçonner mais colle parfaitement à ce professeur fou.

Je pense que ce film divisera sans aucun doute les amateurs du réalisateur. Certains trouveront qu'Amodovar est un peu trop sage comme le souligne Traversay avec qui je partage en partie son point de vue sauf pour le dénouement qui m'a beaucoup touché.



Commentaires

Silvano/Gay Cultes a dit…
Grand cinéaste qui retrouve ici son vrai style.
Grand roman de Jonquet, adapté ici de façon ma-gis-tra-le !
aaaaaah, bien content que ce film t'ai plu. Il est pas mal descendu par d'autres blogs :(. Il faut que je me procure le roman de Thierry Jonquet ;) Merci pour ton passage. A bientôt.
Silvano/Gay Cultes a dit…
Je vais le chroniquer, c'est prévu pour demain samedi.
gridou a dit…
Pas encore vu...Mais fan fan d'Almodovar. Un peu déçue depuis quelques temps. Incontestablement, je trouve que son meilleur film est 'talon aiguille' que je ne me lasse pas de voir et revoir...
@ Silvano : J'ai hâte de lire ton billet !
@Gridou : Moi aussi j'étais un peu déçu par ses derniers films...me voilà réconcilié ! Et Talon aiguille reste exceptionnel ;)
Silvano/Gay Cultes a dit…
C'est publié.
dasola a dit…
Bonjour Guillome, ce film m'a aussi beaucoup plu voir mon billet. Antonio Banderas est très bien dans son rôle. Il montre qu'il peut vraiment tout jouer. Un grand Almodovar qui a su adapter un roman pas facile de Jonquet. Bonne fin d'après-midi.
je viens d'acheter le polar de JOnquet, je pourais ainsi comparer. Et je vais faire un saut pour voir ton billet ! @ +