Compartiment tueurs de Costa Gravas (1964)


Compartiment tueurs de Costa Gravas (1964)

J'avais lu le roman de Sébastien Japrisot il y a fort longtemps, et cet après-midi, nous avons regardé son adaptation au cinéma. Très bonne surprise avec une brochette d'acteurs connus, et une Simone Signoret qui déclame son histoire d'amour avec tant de talents ! (voir la vidéo ci-dessous).

Ce premier film de Costa-Gavras, qui réunit une pléiade de vedettes présentes et futures, est un petit bijou de drôlerie par le côté totalement décalé, voire surréel, de certains personnages. Michel Piccoli compose un employé quadragénaire totalement obsédé et introverti, Simone Signoret une comédienne sur le retour amoureuse et désespérée, Charles Denner un artiste à la langue bien pendue qui ne s'en laisse pas compter par la police. Même Pierre Mondy est tout à fait succulent en commissaire assénant des vérités à trois balles "et tout le toutim" qui font lever les yeux au ciel de l'inspecteur Grazziani, un Yves Montand avec des airs de Boggart de la Cannebière.

Compartiment tueurs de Costa Gravas (1964)
 
Tous ces talents sont au service d'une intrigue plus forcément originale de nos jours mais la construction de Costa-Gavras, qui accompagne les hésitations, fausses pistes et tergiversations de la police, permet d'en ménager la conclusion. Les dernières minutes du film où l'assassin (au volant d'une Dauphine-pie !) est poursuivi dans Paris (par des blousons-noirs à mobylette désireux d'aider la police !) et le lent travelling arrière, qui permet de quitter la scène du drame final envahie par une chorégraphie de pélerines comme autant de corbeaux, concluent avec saveur cette réussite oubliée.
(source)

Compartiment tueurs de Costa Gravas (1964)

La musique de Michel Magne accompagne parfaitement cet ensemble, adapté d'un roman parait-il plutôt quelconque de Japrisot, qui se déguste avec gourmandise et nostalgie. 


Bande originale de film disponible chez Emarcy, collection Ecoutez le cinéma.


Commentaires

Laurent a dit…
Thank you for the suggestion and the great review. We love Montand with a gun (Melville's "Cercle Rouge") and repeatedly with Costa-Gavras, as good guy and bad guy. I hope this film is obtainable in the US.
Guillome a dit…
thank you for your comment ! you can see another post about Melville : http://fromtheavenue.blogspot.com/2012/01/coffret-des-films-de-jean-pierre.html

and this week i'll see again "Le cercle rouge" ;)

bye