11 février 2013

Monde des ténèbres - Robert Bloch

A la suite d'une dépression nerveuse, Bruce choisi d'être interné dans la clinique privée du docteur Griswold. Sa femme, Karen n'a pas pu le voir durant les six derniers mois. Un matin, le docteur lui annonce que la santé de son mari s'est améliorée et qu'une visite de sa part est possible. Le soir même, elle décide d'aller le voir à la clinique. Seulement voilà, une fois arrivée sur les lieux, elle trouve la secrétaire de l'acceuil morte ainsi que le docteur. Quant aux autres patients de l'établissement médical, ils ont tous disparus. Très vite, un premier pensionnaire est à son tour assassiné. Le meurtrier semble vouloir éliminer toute personne susceptible de le reconnaître.

Karen devient alors la proie idéale à laquelle le lecteur va s'identifier. Malgré la protection de gardes du corps, elle ne se sentira pas vraiment rassurée. Elle sera constamment tiraillée entre la volonté de défendre son mari que la police suspecte et ses doutes quant à la santé mentale de celui-ci.

C'est après ma lecture du Crépuscule des stars qui m'avait tant plu que j'ai voulu poursuivre par un autre roman de Robert Bloch (Merci à Claude pour ses conseils de lecture). N'oublions pas que c'est l'auteur de célèbre Psychose. Robert Bloch installe un climat inquiétant, joue avec les angoisses et les peurs du lecteur. Les rebondissements et les procédés qu'il utilise peuvent paraître désués aujourd'hui, mais j'ai trouvé que cela fonctionne encore 40 ans plus tard (le roman a été écrit en 1972).

Robert Bloch maîtrise les ressorts classiques du genre avec des personnages aux frontières de la folie et de ce “monde des ténèbres”. Rien de révolutionnaire donc, mais peu importe, c''est efficace et j'ai passé un très bon moment de lecture. 

Monde des ténèbres - Robert Bloch - Série Noire - Gallimard - 1972 - traduction de Jean-Patrick Manchette. Et oui, belle surprise de voir que ce roman avait été traduit par cet auteur que j'aime énormément comme vous avez pu le remarquer sur ce blog. Pour les amateurs, je vous conseille la lecture de cet article publié hier sur Moeurs noires.

4 commentaires:

Ingannmic, a dit…

Me voici, suite au commentaire que tu as laissé sur mon blog...
Du coup, j'ai lu ta critique du Crépuscule des stars, qui me fait très envie, je note ce titre !!

A bientôt.

Guillome a dit…

tu me diras ce que tu en penses à l'occasion! @ +

La Petite Souris a dit…

je connais pas du tout l'auteur, mais ce ptit billet me donne bien envie de le découvrir !!

Guillome a dit…

ça se lit vite fait bien fait ;) un roman du même auteur que j'ai préféré : le crépuscule des stars, commenté ici aussi. t'as réparé tes lunettes ?