Criss cross - The killers by Robert Siodmak

Criss cross - The killers by Robert SiodmakLes vacances ont été l'occasion de regarder des films noirs de Robert Siodmak : The Killers (Les tueurs -1946) et Criss cross (Pour toi j'ai tué - 1949). Deux films remarquables par leur construction scénaristique, la psychologie travaillée des personnages et l'ambiance.
Criss cross - The killers by Robert SiodmakCriss Cross
Steve Thompson retrouve Los Angeles qu'il a quitté deux ans auparavant après son divorce d’avec Anna. Très vite son amour obsessionnel pour elle refait surface et il entreprend tout pour la revoir. Mais Anna est désormais la compagne de Slim Dundee, malfrat notoire dont la bande va surprendre les retrouvailles entre Steve et Anna. Pour détourner les soupçons de Slim et se donner du temps, Steve invente le projet de l'attaque d'un fourgon blindé, celui de la Compagnie pour laquelle il travaille désormais (dvdclassik).



Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les arcanes du Film Noir, genre cinématographique qui livra ses meilleurs fruits entre 1941(The Maltese Falcon) et 1958 (Party Girl) voilà sans conteste un film étalon par ses parti pris stylistiques mais aussi scénaristiques. A commencer par la complexité psychologique des personnages dont les intrigues et manipulations constituent autant d'entremêlements très justement justifiés par le titre Criss Cross. De chassés-croisés, il en est également question entre le passé et le présent : pour amener le spectateur a saisir l'engrenage à l'origine du drame, le réalisateur utilise ce procédé inhérent au Film Noir qu'est le flash back. Siodmak avait déjà usé avec bonheur du flash back dans The Killers (dvdclassik).
 
Fiche IMDB Criss cross

extrait du livre Film noir - éditions Taschen

The killers
Deux tueurs débarquent un soir dans un restaurant d'une paisible commune du New Jersey, à la recherche du « Suédois », le pompiste de la station-service voisine. Prévenu du danger par un client, Nick Adams, l'homme ne tente pourtant pas de s'enfuir et est assassiné. Un enquêteur de la compagnie ayant assuré le pompiste va reconstituer le fil des évènements ayant conduit au meurtre en interrogeant les personnes qui l'avaient connu (source).

Fiche IMDB The Killers




Commentaires

In Cold Blog a dit…
C'est un véritable festival Lancaster sur l'Avenue, en ce moment ;-)
Guillome a dit…
oui oui ! sauf que c'était vraiment pas prémédité ! quelle carrure tout de même ce Burt ;)
Jérôme a dit…
Quelle carrure mais au départ difficile de l'imaginer en victime quasi consentante... mais il est parfait en mec qui ne maîtrise pas son destin
j'ai une préférence pour Criss cross où malgré son côté victime joue un double jeu très réussi. Le couple est électrique jusqu'à la fin !!
roijoyeux a dit…
Burt Lancaster à voir aussi dans "Tant qu'il y aura des hommes" et "Le corsaire rouge" autres registres mais toujours excellent et quel bel homme !!
From the avenue a dit…
je ne pense pas qu'on ai vu "le corsaire rouge", c'est noté ! merci ! (et oui...quel bel homme ;-))