Accéder au contenu principal

L'enfer de Church Street de Jake Hinkson

L'enfer de Church Street de Jake Hinkson

Néo noir est la nouvelle collection des éditions Gallmeister. Exit les grands espaces américains et la nature writing, welcome le roman noir et le coeur d'une Amérique urbaine, en crise économique, sociale et morale. Après la réédition, pour l'occasion, de Pike de Benjamin Whitmer, qui m'avait mis une bonne claque à l'époque de sa sortie, voici un deuxième titre tout aussi convaincant. 

Pour son premier roman, Jake Hinkson nous embarque à bord d'une voiture conduit par Geoffroy Webb, mis en joue par un homme qui a bien l'intention de l'alléger de son porte-feuille. Malgré le pistolet, notre gars n'écoute pas les menaces de son assaillant mais lui avoue, contre toute attente, qu'il mérite bien de mourir. Commence alors le récit de son histoire au coeur de Little Rock, dans l'Arkansas, en tant qu’aumônier dans une église baptiste. Se moquant éperdument de la religion et de ses valeurs, mais ayant un don pour prêcher la bonne parole et pour manipuler les masses, il va s'en donner à coeur joie parmi les paroissiens. 

Je leur balançai un sacré sermon, ce jour là. Mais tout le temps qu'il dura, je ne cessai de me dire : Comment se fait-il qu'ils ne se rendent pas compte à quel point tout ça, ce sont des conneries ?

Sauf qu'évidemment, les choses ne vont pas se passer comme prévu dans son projet d'accession au pouvoir. Il va falloir éliminer ceux qui veulent l'en empêcher ou qui voient clair dans son jeu. 

Voici un roman réjouissant où je me suis marré du début à la fin. Un humour noir bien corsé pour un roman tout aussi sombre dans la droite lignée de Jim Thompson avec sa vision désabusée de l'être humain. Un roman qui se lit d'une traite. 

Décidément, cette collection néo noir s'annonce bien prometteuse. Hâte de découvrir d'autres titres. 

Un très bel article signé Passion polar à découvrir

L'enfer de Church Street - Jake Hinkson - Gallmeister - 2015. Traduit de l'américain par Sophie Aslanides.

Commentaires

manU B a dit…
Bien tentant tout ça !!
La Petite Souris a dit…
j'ai adoré ce bouquin, noir comme j'aime !!!!!
Du Noir Du Polar a dit…
une de mes prochaines lectures !
Jérôme a dit…
J'ai adoré moi aussi. Et c'est vrai hommage à Jim Thompson, je suis bien d'accord !
Guillome a dit…
@ ManU : je suis étonné dis-moi ;-)
@ Bruno : j'en étais sûr !!! hé hé hé !
@ Du noir du polar : hâte de lire ton avis, en espérant qu'il te plaise bien entendu !
@ Jérôme : ça me fait bien plaisir. Pour l'instant je n'ai lu que des articles enthousiastes sur ce titre ainsi que la collection !
Nadine a dit…
Une autre belle découverte, un roman noir et une vision désabusée de l’être humain. Il m’a l’air vraiment bon! Chez Gallmeister on fait vraiment de belles choses…
Bon weekend
Guillome a dit…
Nadine : Gallmeister FOREVER !
denis a dit…
J'ai vraiment aimé ce roman mais je n'ai pas ri !
Guillome a dit…
Bonjour Denis : content que ce roman t'es plu...quant à l'humour, il est vrai qu'il est noir et corsé....je comprends que tu n'ai pas ri ! merci de ta visite