Accéder au contenu principal

Plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud

Plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud

Vendredi. Dernier jour d'école pour les 647 élèves d'un collège de Marseille. Ce matin, il fait froid, certains ont du rester chez eux, les gastros et grippes étant de retour. Et ils ont finalement bien de la chance car pour les autres, cette journée va rapidement virer au cauchemar. Un saignement de nez, une perte de cheveux, des boutons qui grattent : autant de signes annonciateurs que personne ne remarque. Mais soudain, la mort frappe deux élèves et un adulte de manière fulgurante. Il s'agit d'un virus extrêmement virulent qui sévit sans crier gare. L'hécatombe commence et n'est pas prête de s'arrêter. Bientôt le collège est mis en quarantaine avec à la grille de l'entrée du collège des parents désespérés repoussés par les forces de l'ordre.

Si ce roman n'avait pas été écrit par Guillaume Guéraud (je suis un fan!), je ne suis pas sûr que je l'aurais lu. S'il avait su me faire frémir avec Déroute sauvage, il m'a scotché avec un roman encore plus hard et plus cash ! 

Son histoire est addictive. Son écriture toujours aussi vive, imagée et tranchante m'a fait naturellement tourner les pages. Sauf que pendant tout le livre, il a joué avec mes nerfs comme jamais, sans ménagement et avec des descriptions bien gores. On voit qu'il s'en est donné à cœur joie...et moi aussi ! De la répulsion, du dégoût à la lecture mais une envie irrepressible d'aller jusqu'au bout.

Le roman est d'un grand réalisme dans le déroulement de la gestion de cette crise sanitaire. Des journalistes avides d'informations, des échanges heure par heure entre le chef de l'établissement et sa hiérarchie, suivi des chercheurs de l'hôpital, des pompiers, de la police et même du ministère de l'intérieur ! Des parents et leurs enfants qui se bombardent de textos pour tenter de se rassurer...en vain. Et je peux vous dire que ça fait froid dans le dos, tellement on y croit !  Guillaume Guéraud ne s'interdit rien interdit ! Et c'est tant mieux.

Alors vous l'aurez compris, âmes sensibles s'abstenir. Les adolescents de sensations fortes se régaleront, les adultes aussi. Un roman bien flippant avec lequel je me suis régalé. 

C'est Jérôme qui m'avait donné l'eau à la bouche ! Merci à lui.

Plus de morts que de vivants - Guillaume Guéraud - Rouergue - 2015

Du même auteur sur ce blog : baignade surveillée ; Le contour de toutes les peurs ; La brigade de l'oeil.

Commentaires

Jérôme a dit…
Il ne s'interdit rien, non. Mais il peut se le permettre, il le fait tellement bien ;)
Guillome a dit…
tout à fait d'accord Jérôme ! et je pense que son éditeur l'accompagne bien !
Nadine a dit…
La couverture donne déjà froid dans le dos et comme je suis amatrice de sensations fortes, il me tenterait bien ce roman! J’adore le synopsis. Merci de me faire découvrir cet auteur dont tu es fan ;-)
Guillome a dit…
Nadine : 100% chocottes !