Accéder au contenu principal

Transparent

Amazon se met à faire des séries? Mais où va le monde? Voilà le genre de chose que j'aurais pu dire avant de découvrir la fabuleuse série qu'ils produisent actuellement. Son titre? Transparent!


Et quel titre! A la fois voir à travers les apparences et découvrir un parent transexuel, quelle idée brillantissime! En effet, le père d'une famille aisée de Pacific Palissades à Los Angeles assume enfin, tandis que sa vie pourrait sembler derrière lui, de profiter de ce qui lui reste à vivre pour être lui-même, c'est à dire une femme! Maura est née. Et quel personnage! Ni détestable, ni adorable, mais simplement juste et empli d'un doute profondément humain toujours renouvelé. La performance d'acteur est magistrale et partagée par un casting exceptionnel.

Citons notamment Judith Light, l'héroïne de ma série fétiche de 20h dans les années 80 : Madame est servie! Si douée pour donner vie au personnage de l'ex-épouse de Maura qu'au début je ne l'ai même pas reconnue. Elle représente ici LA mère juive dans toute sa splendeur et sa décadence. Un personnage si vivant que parfois elle me fait froid dans le dos. Heureusement que l'humour juif prend toujours le dessus!



Attention SPOILERS ci-dessous!

A la fin de la saison 2 apparaît l'immense Anjelica Huston dans un rôle primordial : celui de la femme qui, peut-être, permettra vraiment à Maura de devenir la femme qu'elle a toujours rêvée d'être. Quand elle étreint Maura, avec ses bras et ses jambes, tout semble possible.

De même que les trois enfants, à la dérive, qui se retrouvent autour de la piscine, remplie de feuilles mortes et des restes d'un gâteau de mariage avorté, seuls, mais ensemble. 

Et ce final sur la mer où la grand-mère qui avait fui l'Allemagne se retrouve avec ses filles et sa petite-fille qui porte au cou la bague qui avait traversé l'autre océan : magistral.

Vivement le mois prochain pour la troisième saison de cette série hors du commun et si loin des sentiers battus.



Commentaires

In Cold Blog a dit…
A priori, une série qui pourrait me plaire mais les commentaires que j'ai pu lire ici et là à l'occasion de la 1e saison m'ont refroidi : trop bavard, très "américain". Et comme l'humour juif n'est pas trop ma tasse de thé, j'ai passé mon tour. Peut-être à tort...
Fabien MORISSET a dit…
Merci beaucoup pour ce commentaire très constructif. En effet, c'est une série très américaine, très bavarde et dont l'humour juif est tellement présent qu'il mérite d'être goûté à sa juste valeur. Au-delà de cela, qui est au coeur de cette série, il y a aussi beaucoup de trash et de politiquement incorrect souvent jubilatoire. Malgré tout, si vous n'appréciez pas les éléments de base dont il est question, il y a de grandes chances qu'elle ne soit pas pour vous.
Mais soit dit entre nous, Anjelica Huston quand même... chut, encore un plaisir interdit...
A bientôt pour d'autres échanges stimulants et encore merci InColdBlog!