Accéder au contenu principal

Les innocents de Jack Clayton

Les innocents de Jack Clayton

Miss Giddens, une gouvernante, est chargée par un homme de la garde de ses deux petits neveux dans la grande et majestueuse propriété de Bly. A son arrivée, les rapports entre Miss Giddens et les deux enfants - Miles et Flora - sont parfaits. Mais peu à peu, Miss Giddens découvre le passé trouble de l'inquiétant - et forcément très "victorien" - manoir de Bly. Les enfants, quant à eux, ont des réactions de plus en plus étranges et Miss Giddens apprend les morts récentes et mystérieuses de l'intendant et de la précédente préceptrice, Peter Quint et Miss Jessel. Elle découvre également les relations ambigues que ces deux personnages entretenaient avec les deux enfants...(source).



Le 24 mai, Les innocents ressortait en version bluray dans une version restaurée qui nous a permis de découvrir ce film considéré comme un chef d'oeuvre du cinéma fantastique gothique. Nous confirmons sans hésitation ! Il inspira notamment Alejandro Amenabar dans son film Les autres (2001), avec Nicole Kidman. 


Fidèlement adapté de la nouvelle de Henry James, ce film de 1962 aborde le surnaturel avec talent. Les enfants font véritablement peurs, les sous-entendus sexuels sont terribles. Deborah Kerr, leur gouvernante est flippée et flippante à souhait. La musique inquiétante participe à l'atmosphère envoûtante de cette maison victorienne.

Loin des délires baroques et spectaculaires des productions Hammer de la même époque, tout concorde à faire de ces Innocents un sommet du film d'épouvante gothique et psychologique. Le film de Clayton pourrait représenter sans conteste la quintessence du fantastique au cinéma. Les Innocents n'a pas fini de nous fasciner par sa beauté secrète et vénéneuse et son atmosphère trouble et inquiétante.(DVD Classik). 


Commentaires