OGAWA Ito, Le Jardin arc-en-ciel

Le jardin arc-en-ciel - Ogawa, Ito - traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako - Editions Philippe Picquier - sortie le 01er septembre 2016

Après avoir découvert cette auteure récemment comme je l'écrivais ici, j'attendais avec une grande impatience ce nouveau roman. Et c'est peu de dire que j'ai été comblé.

En effet, OGAWA Ito trace son chemin littéraire avec une plume délicate, gourmande et généreuse qui offre au lecteur un voyage toujours neuf vers des contrées de l'âme rarement détaillées avec autant de bienveillance.

Ses personnages sont ici au nombre de quatre et vous aurez rapidement l'impression de devenir un membre à part entière de cette famille recomposée, inventée, qui s'est baptisée du nom de Takashima. Une mère en instance de divorce, Izumi, une toute jeune adulte sauvée du suicide qui devient sa compagne, Chiyoko. L'enfant du premier mariage d'Izumi, Sosûke et celui dont Chiyoko va accoucher, Takara, cette fille miraculeuse, ce trésor partagé. La famille ainsi créée va ouvrir une Maison d'hôtes aux couleurs du drapeau LGBT : l'arc-en-ciel. Les règles qui la régissent sont définies:

Le jardin arc-en-ciel - Ogawa, Ito - traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako - Editions Philippe Picquier - sortie le 01er septembre 2016

Sous le ciel le plus étoilé du Japon, ces femmes vont s'aimer et partager leur famille et son quotidien avec les visiteurs de cet Eden qu'elles ont renommé le Machu Picchu. 

Bien sûr il y aura d'immenses joies à la hauteur d'immenses tristesses. 

OGAWA Ito offre une fenêtre sur le quotidien japonais (et hawaïen!) tout en simplicité. Elle semble suivre les règles de la famille Takashima et les appliquer à son texte. C'est à dire qu'à chaque page on peut ressentir son honnêteté, son humour, sa joie, sa tristesse, son évidence tragique et forcément son besoin d'être aimée. Et le lecteur ne peut que l'adorer et souhaiter que ses futures oeuvres continuent d'être brillamment traduites chez Picquier. 

L'éditeur a d'ailleurs eu la bonne idée de vous offrir le début du roman ici. Alors, n'hésitez pas, ils vous ouvrent les bras, les membres de l'inoubliable famille Takashima!

Le jardin arc-en-ciel - Ogawa, Ito - traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako - Editions Philippe Picquier - sortie le 01er septembre 2016

Commentaires

Jérôme a dit…
Toujours partant pour développer ma connaissance de la littérature japonaise contemporaine !
Guillome a dit…
@Jérôme : on enchaîne en ce moment les auteurs japonais ! bonne découverte !
le Bison a dit…
Déjà, magnifique photo qui met bien en valeur les couleurs de la couverture.

L'auteur m'avait tant fait salivé avec son restaurant de l'amour, que j'avais envie de trouver l'amour... Alors avec celui-là tu m'as donné envie de flaner dans un jardin et pourquoi d'y lire... en espérant sentir un arc-en-ciel dans mon coeur.
Fabien MORISSET a dit…
Oui! Un immense arc en ciel qui ne manquera pas de grandir toujours plus. Comme l'amour de la littérature japonaise sur l'Avenue.
Jérôme a dit…
Merci à l'Avenue pour ce conseil! Ce roman a enchanté mes vacances.
J'aime beaucoup comment l'auteure exploite les sens, les goûts, les odeurs.
From the avenue a dit…
@Jérôme : nous en sommes ravis. Avec ses 3 romans, cet écrivain marquera notre été 2016 !