11.1.17

Film noir - Cycle Otto Preminger



Après Robert Siodmak, coup de projecteur sur le réalisateur Otto Preminger, connu, entre autres, pour son film Laura. Une sélection de 5 films, qui pourra, le cas échéant, être mise à jour au fur et à mesure de nos découvertes.

Otto Preminger - Fiche IMDB

Laura 1944 *
Marx Dixon, detective (Where the sidwalk ends) 1950
Un si doux visage (Angel face) 1952
L'homme au bras d'or (The man with the golden arm) 1955
Autopsie d'un meurtre (Anathomy of a murder) 1959 *

* Top Film Noir de l'Avenue


Qui a tué Laura Hunt, une ravissante jeune femme qui doit une partie de sa notoriété au chroniqueur Waldo Lydecker ? L'inspecteur Mark McPherson mène l'enquête et interroge notamment Lydecker, qui considère Laura non seulement comme sa création, mais aussi comme un être lui appartenant.

"Plus qu'un simple film policier, Laura est avant tout l'histoire d'une osbession, reléguant au second rang son intrigue policière pour dérouler un triangle amoureux trouble à l'issue forcément tragique". (ecranlarge.com)

"Dès le départ, l’ambiguïté s'installe et restera dans ce récit plein de suspense où la caméra fait sortie les décors de l'ombre, accentuant l'impression d'étrangeté qui se dégage de ce film, l'un des meilleurs d'Otto Preminger et de sa fascinante interprète Gene Tierney". (France soir)

La critique de DVDClassik


Mark Dixon, détective, vient d'être rétrogradé par son chef pour brutalité envers un prévenu. Un riche éleveur du Texas a été poignardé après avoir gagné une importante somme d'argent aux dés, dans une chambre d'hôtel occupée par un aigrefin, Tommy Scalise. Dixon retrouve le principal témoin, Ken Payne, qui, en compagnie de sa femme Morgan, attira la victime dans la salle de jeu clandestine. Mais en brusquant un peu Payne, Dixon le tue accidentellement... Le détective fait disparaître le corps dans la baie du port. Un concours de circonstances fait que c'est Jiggs Taylor, chauffeur de taxi et père de Morgan, qui est suspecté du meurtre. Mark a un plan : faire accuser des deux crimes Tommy Scalise dont l'impunité lui est devenue odieuse... 



Un ambulancier est contacté par la famille Tremayne à la suite de "l'accident" dont est victime la maîtresse de maison. Engagé comme chauffeur, il tombe sous le charme de la belle-fille de Mme Tremayne, Diane, dont le visage angélique semble cacher de noirs desseins.


Bien decidé à ne plus se droguer, Frankie Machine voudrait devenir musicien de jazz. Mais Zosch, son épouse, préfère qu'il gagne sa vie comme croupier dans le tripot de Schwiefka. Bientôt, les dettes s'accumulent et Frankie, qui se drogue de nouveau, est accusé du meurtre d'un dealer.

La critique de DVDClassik


L'avocat Paul Biegler reçoit un coup de téléphone de Laura Manion lui demandant d'assurer la défense de son mari. Le lieutenant Frederik Manion a tué un propriétaire de bar qui avait violé sa femme. Biegler accepte de le défendre. Le procès commence et la vérité a du mal à émerger, d'ailleurs les avocats et les juges, s'affrontant dans des batailles juridiques, en sont en réalité peu soucieux. 

La critique de DVDClassik

Les films noirs vus sur l'Avenue 

7 commentaires:

Léa TouchBook a dit…

Merci beaucoup, c'est une totale découverte pour moi :)

Guillome a dit…

@Léa : j'en suis ravi !

dasola a dit…

Bonsoir Guillome, j'aime beaucoup Angel Face car il y a Mitchum dans un rôle émouvant. L'homme au bras d'or et Autopsie d'un meurtre: un peu longs mais bien. Laura: chef d'oeuvre. Bonne soirée.

Guillome a dit…

@Dasola : nous avons un gros faible pour Robert Mitchum avec sa gueule de chien battu ;-) oui un peu long l'homme au bras d'or mais on a bien aimé. Quant à Laura, pas encore vus la versions restaurée en blu ray, mais elle nous tente beaucoup !

roijoyeux a dit…

Hello et bonne année Guillaume :) "Angel Face" mon préféré avec la terrible Jean Simmons et Robert Mitchum, je n'ai pas encore "Mark Dixon...", "... Golden arm" et "Anatomy..." bien mais un peu longs, sur "... golden arm" j'ai été impressionné par Eleanor Parker, son fauteuil roulant et son sifflet ...

Guillome a dit…

@Roijoyeux : très belle année à toi aussi ! je suis bien content de te lire. cet hiver, nous sommes en plein "marathon films noirs"...d'autres billets suivront prochainement.

Fabien MORISSET a dit…

Vive le marathon film noir 2017 sur l'Avenue!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...