Un long et merveilleux suicide : regard sur Patricia Highsmith de François Rivière

Un long et merveilleux suicide : regard sur Patricia Highsmith de François Rivière

En 1977, Wim Wenders vient de tourner L'ami américain, l'adaptation de Ripley s'amuse de la romancière à qui on doit ce personnage fascinant et à la personnalité double qu'est Tom Ripley. A cette époque, François Rivière est quant à lui un jeune journaliste qui n'a pas encore lu un roman de Patricia Highsmith mais qui sait qu'elle réside depuis peu en France. Même si elle se préserve souvent des journalistes, la grande dame du noir qui préfère la compagnie des chats lui accordera une première interview. C'est le point de départ du livre.

François Rivière analyse et décrypte avec passion l'oeuvre de Highsmith. On suit le parcours de cette femme insaisissable, complexe, fascinante tout comme ses personnages de fiction. François Rivière aura l'occasion de rencontrer deux autres fois l'écrivaine. Il s'appuie aussi sur sa correspondance avec ses éditeurs français pour mettre en lumière les romans et nouvelles.

Une lecture qui m'a passionné et éclairé sur les motivations et les sources d'inspiration de l'écrivain, une véritable mine d'or. J'avais découvert son oeuvre avec Monsieur Ripley il y vingt ans. Depuis, je prends toujours un très grand plaisir à parcourir son oeuvre et retrouver cette écriture qui me plait et dont je ne me lasse pas.

Un long et merveilleux suicide : regard sur Patricia Highsmith - François Rivière - Editions Calmann-Levy - 2003

A retrouver sur ce blog :
Ripley s'amuse
Sur les pas de Ripley 
Les deux visages de Janvier

Commentaires

roijoyeux a dit…
Je n'ai encore lu aucun de ses livres, mais comme adaptations cinéma de Patricia Highsmith, je connais "le talentueux Mr Ripley" et "L'inconnu du Nord Express", des personnages fascinants comme la romancière qui les a créés !!
Guillome a dit…
@Roijoyeux : une des dernières adaptations au cinéma "Two faces of January" est un roman que j'ai beaucoup aimé, plus complexe et fouillé que le film.