Film noir - Cycle Jules Dassin

Aujourd'hui, place à Jules Dassin qui en empruntant les chemins du film noir à la fin des années 1940 remporte un beau succès. Une sélection de 5 films, qui pourra, le cas échéant, être mise à jour au fur et à mesure de nos découvertes.

Fiche IMDB

Les démons de la liberté (Brute force) 1947 *
La cité sans voiles (The naked city) 1948 *
Les forbans de la nuit (Night and the city) 1950 *
Les bas fonds de Frisco (Thieves’ highway) 1950 *
Du rififi chez les hommes 1955
* Top Film noir de l'Avenue

Les démons de la liberté (Brute force) Jules Dassin 1947

Joe Collins, détenu dans un pénitencier, n'a qu'un souhait, s'échapper pour retrouver Ruth, la femme qu'il aime. Malheureusement, les prisonniers de Westgate sont sous le contrôle permanent du Capitaine Munsey, un gardien en chef sadique. Avec la complicité de son ami Gallagher et d'autres détenus, il va tout tenter afin de s’évader.

La critique de DVDClassik

La cité sans voiles (The naked city) Jules Dassain 1948

L'enquête sur le meurtre d'une jeune femme mène un vieil inspecteur et une jeune recrue à un trafic de bijoux volés.

La critique de DVDClassik

Les forbans de la nuit (Night and the city) Jules Dassin 1950

Suite à la rencontre de Gregorius, un champion de lutte, Harry Fabian décide d'organiser des combats. Ce dernier utilise toujours des combines louches ou compliquées pour mener à bien ses projets et cette fois-ci n'échappe pas à la règle... Il fait appel à des personnes peu recommandables auprès desquelles il doit rapidement en découdre.

La critique de DVDClassik

Les bas fonds de Frisco (Thieves’ highway) Jules Dassain 1950

Décidé à venger la mort de son frère, le vétéran de guerre Nico Garcos prend la route pour en découdre avec Mike Figlia, grossiste de San Francisco à l'origine du décès. Sur son chemin, il fait la connaissance de la belle Rica. Il va alors découvrir, bien malgré lui, les bas-fonds de la cité américaine.


Après cinq ans au placard, Tony, un gangster usé, revient sur le devant de la scène. Avec ses fidèles complices, ils projetent ensemble le cambriolage d'une fameuse bijouterie parisienne. Le plan semble parfait et tout se déroule comme prévu jusqu'à ce qu'une bande rivale ne soit avertie du plan de Tony et décident de se joindre aux réjouissances...

La critique de DVDClassik

Les films noirs sur l'Avenue, c'est aussi :
Le cycle Robert Siodmak
Le cycle Otto Preminger
Le cycle Robert Wise
Le cycle Nicholas Ray
Le cycle Richard Fleischer 
Le cycle Fritz Lang (1) 
Le cycle Fritz Lang (2)

Le cycle Joseph Losey

Commentaires

Swan Li a dit…
Noir... mais beau programme ! Le rififi me tente tout particulièrement...
Guillome a dit…
@Swan Li : notre préférence du moment est pour "les bas fonds de Frisco"...beau we à toi !
roijoyeux a dit…
j'ai vu récemment "Les démons de la liberté" et "Night and the City", très noirs mais grands films
Guillome a dit…
@Roijoyeux : oui bien noirs comme on les aime ! bonne semaine !