Je suis le libanais (io sono il libanese) di Giancarlo De Cataldo

Je suis le Libanais - Giancarlo De Cataldo - Métailié, 2014. Traduit de l'italien par Paola de Luca et Gisèle Toulouzan.

Giancarlo De Cataldo m'avait ébloui avec son Romanzo Criminale : cette bande de mafieux qui va prendre le contrôle de Rome à la fin des années soixante-dix. On avait eu droit à une suite La saison des massacres. Voici à présent les origines avec ce court roman qui revient sur le personnage emblématique du Libanais, celui qui deviendra le leader du groupe.

Le Libanais est un petit caïd de la rue et rêve de grandeurs. Il va devoir faire preuve de patience, de jugeote pour acquérir à sa cause ses copains et surtout respecter les codes des autres familles de truands et attendre le bon moment pour faire parler de lui. Ses plans pour amasser un paquet de fric échouent pour la plupart, à lui d'en tirer les leçons. 

Alors au départ, j'étais plutôt septique. On pourrait se dire que c'est un peu trop facile, que c'est la mode des préquels. Et puis, après quelques pages, je me suis laisser avoir. J'ai aimé retrouver la galerie de personnages qui ont fait le succès de Romanzo criminale. L'écrivain finit habilement le roman comme une fin de chapitre dont le suivant serait RC. Alors oui, ça fonctionne mais malgré tout, ce titre n'est pas indispensable. Les  aficionados devraient y trouver leur compte. Pour ceux qui n'ont pas lu RC, prenez le temps de lire ce prologue, c'est une bonne mise en bouche !

Un avis très enthousiaste, celui de Du Noir Du polar à découvrir ici.  
 

Je suis le Libanais - Giancarlo De Cataldo - Métailié, 2014. Traduit de l'italien par Paola de Luca et Gisèle Toulouzan.

Commentaires

manU B a dit…
Je n'ai pas lu Romanzo Criminale et je ne suis pas plus tenté que ça même si les éditions Métailié sont plutôt un gage de qualité.
Oui c'est vrai que les éditions Métailié ont un très beau catalogue. Bon mais moi, les italiens, je suis fan :) Jette un coup d'oeil au film sinon ! http://fromtheavenue.blogspot.fr/2010/04/romanzo-criminale-un-film-de-michele.html
Jérôme a dit…
Je suis fan de cet éditeur mais comme les polars ne m'attirent que très peu, je pense que je vais faire l'impasse.
Guillome a dit…
essaye donc les romans noirs, plus d'atmosphère où finalement le crime n'est pas l'élément central du livre Je pense aux romans de Jérémie Guez par exemple (quoique ;)) on sait jamais !