Petit cadeau mp3 pour cette fin d'année :

Can you feel it, can you feel it, can you feel it?

If you look around
The whole world is coming together now
Can you feel it, can you feel it, can you feel it
Feel it in the air, the wind is taking it everywhere
Can you feel it, can you feel it, can you feel it

All the colors of the world should be
Lovin' each other wholeheartedly
Yes, it's all right
Take my message to your brother and tell him twice
Spread the word and try to teach the man
Who's hating his brother, when hate won't do
When we're all the same, 'cause the
Blood inside me is inside you

Can you feel it, can you feel it, can you feel it
Can you feel it, can you feel it, can you feel it

Sing out loud
Because we want to make a crowd
Touch a hand and sing a sound so pure, salvation rings

Can you feel it, can you feel it, can you feel it
Can you feel it, can you feel it, can you feel it

All the children of the world
Should be
Loving each other wholeheartedly
Yes, it's all right
Take my message to your brother and tell him twice
Take the news to the marching men
Who are killing their brothers, when death won't do
'Cause we're all the same
Yes, the blood inside me is inside of you

Can you feel it, can you feel it, can you feel it
Can you feel it, can you feel it, can you feel it

Every breath you take
Is someone's death in another place
Every healthy smile
Is hunger and strife to another child
But the stars do shine
In promising salvation, is near this time
Can you feel it now
So brothers and sisters
Show we know how
Now tell me

Can you feel it, can you feel it, can you feel it
Can you feel it, can you feel it, can you feel it

All the children of the world
Should be
Loving each other wholeheartedly
Yes, it's all right
Take my message to your brother and tell him twice
Take the news to the marching men
Who are killing their brothers, when death won't do
'Cause we're all the same
Yes, the blood inside me is inside of you

Can you feel it, can you feel it, can you feel it

Nouvelle vague : chansons et musiques de films

Nouvelle vague : chansons et musiques de films écoutez le cinéma

Voici un coffret de 3 disques regroupant des chansons et des musiques de films dits de la Nouvelle vague. Un livret vient completer ce bel objet cartonné en nous offrant plusieurs interviews de compositeurs tels que Michel Legrand, Martial Solal, Pierre Jansen, Antoine Duhamel ou encore Paul Misraki. Un voyage dans le temps qui invite à (re)découvrir les classiques du cinéma français.


La musique coûte cher et les producteurs ne veulent pas prendre de risques. J’ai bénéficié de l’arrivée de la Nouvelle Vague, qui a remis les pendules à l’heure. Il y a eu un renouvellement complet de la situation. Les gens ont voulu faire table rase, et c’est ce qui m’a permis de travailler pour des longs métrages. Ce qui me plaisait chez les réalisateurs de l’époque de la Nouvelle Vague, c’était l’amour qu’ils portaient à la musique, et cela, c’était nouveau…Georges Delerue

Nouvelle vague : chansons et musiques de films - Emarcy / Universal - 2011

Collection Ecoutez le cinéma et ici.

Un hiver anglais aux côtés de David Lean

Il y a peu , l'acquisition du somptueux coffret David Lean avait été l'occasion d'un article ici.

Après avoir découvert Summertime (et redécouvert Venise par la même occasion) l'été dernier en import anglais (quelle joie qu'il ressorte maintenant en France, merci Carlotta!), ainsi que Brève rencontre grâce à Babette, voici donc une cuvée de prestige.

J'ai d'abord visionné L'Esprit s'amuse. Fantastique histoire entre le réel et le monde des morts. De ceux qui viennent hanter ce couple bourgeois qui finalement... un délice dans une gamme de couleurs vertes et beige superbes.

Le Technicolor de Happy Breed (Heureux Mortels en français), est intéressant parce qu'il ressemble incroyablement à du noir et blanc. Il n'y a en effet pas d'effet de couleurs vives et le spectre chromatique est très plat ce qui permet aux personnages de puiser leur identité même dans cette gamme "eau de vaisselle".

A ce propos le choix de l'image de couverture de la jaquette du DVD est excellent. On y découvre le père de famille et la mère, l'inoubliable  Celia Johnson (celle-là même si bouleversante dans Brève rencontre). Sur cette image de couverture, elle fait la vaisselle et son mari regarde à travers une fenêtre entrouverte. C'est dans cet entrebeillement que le film propose de nous montrer Londres de 1919 à 1939. Avec ses joies, ses peines, ses désespoirs. Et finalement cet amour, ce désir gris.

Une merveille que je vous encourage à découvrir. Il me reste encore deux films du coffret dont je vais pouvoir me délecter, que c'est bon l'hiver aux côtés de David Lean.

Nuit de rêve by Scratch Massive




Exit les envolées rock de Enemy & Lovers et les offensives techno de Time, cette fois-ci, c’est tout un pan de la musique des 80’s qui est convoqué avec la résurrection du courant new-wave. En ne tablant que sur des synthétiseurs outrageusement vintages...La bonne idée est de supprimer l’hédonisme crétin des classiques des 80’s pour uniquement se focaliser sur l’aspect sombre de cette musique synthétique...il faut surtout voir Nuit de Rêve comme une B.O. fantasmée d’une série B. A partir de ce moment là, ça peut fonctionner à plein régime. 
Scratch Massive risque d’en dérouter plus d’un avec ce Nuit de RêveNuit de Rêve comme un hommage à la part sombre de la new-wave des 80’s. C’est lourd, parfois indigeste, mais finalement loin d’être ridicule. 

Nuit de rêve - Scratch Massive - Wagram - 2011

Yes we cook : recettes made in USA by Julie Schwob


Merci Axel pour la découverte de ce livre de cuisine et la recette des Cupcakes faite devant nos yeux il y a quelques jours. Le papa noel a eu la bonne idée de le déposer Avenue Camille H. ;)


Au sommaire de ce livre :
L'american breakfast (dont les pancakes aux myrtilles, mmmmmhhh..)
Les sauces américaines faites "maison"
Gourmandises pour les sweet teeth (Doughnuts, cupcakes, brownies, muffins...)
New York, l'urban food et les cocktails (bagels, bretzels....)
Recettes de la côte est
La soul food des états du sud
La cuisine cajun de la Louisiane
Le tex-mex (Burrito, Guacamole salad...)
Les états du soleil : Floride et Californie
La cuisine des grans espaces : Montana et Nevada
La cuisine de fête : Halloween, Thanksgiving et Noel

Chaque recette est accompagnée de belles et grandes photos qui donnent super envie et d'un texte introductif sur le plat (ou son origine), histoire d'en savoir un peu plus. A première vue, les recettes ne sont pas spécialement dures à faire et les ingrédients plus ou moins faciles à trouver (ou à remplacer). Prochaine recette à réaliser rapidos : les brownies.

Le petit bleu de la côte ouest - Manchette & Tardi

Le petit bleu de la côte ouest - Manchette & Tardi

Rions encore une fois des feuillistes qui affirment sempiternellement de tel ou tel ouvrage qu'il est davantage qu'un "roman policier". Le roman noir, grandes têtes molles, ne vous a pas attendus pour se faire une stature que la plupart des écoles romanesques de ce siècle ont échoué à atteindre (mai 1995).   

Voici un préambule, signé de Manchette lui-même qui annonce la couleur.
 
Voici une autre adaptation d'un roman de Jean-Patrick Manchette, que je viens de terminer, signée par Tardi : Le petit bleu de la côte ouest. Je n'accroche pas spécialement au coup de crayon de Tardi. Mais, cela ne m'a pas spécialement gâché la lecture, retrouvant les scènes qui m'étaient resté en mémoire (j'avais parlé du bouquin il y un bon bon de temps : voir ici). J'y ai retrouvé avec plaisir les répliques de Manchette et les extraits du livre ont été choisis judicieusement. Ecrit en 1976, l'histoire pourrait se passer aujourd'hui. La vision de Manchette du retour de l'homme à la nature qui revient finalement au bercail est selon moi criant de vérité, assez pessimiste et sonne très juste. Pour ceux qui aiment le "noir" et le jazz (Manchette était un grand amateur et ne se privait pas de citer ses musiciens et albums favoris), je ne peux que vous conseiller cette bande dessinée et bien sûr le roman.

Je vais poursuivre avec une autre adaptation par Tardi, celle de La position du tireur couché dont vous pouvez lire un avis sur le blog de Dasola.

Joyeuses fêtes


A la fenêtre, regarder la neige tomber...
Ecouter de la musique...Relire son roman préféré
...Inviter ses amis à dîner...
Flâner...ou ne rien faire...

Joyeuses fêtes de fin d'année à tous !

La princesse du sang de Max Cabanes et Jean-Patrick Manchette

La princesse du sang de Max Cabanes et Jean-Patrick Manchette

J'ai pris enfin le temps de relire le tome 1 (voir le post) et de découvrir la 2ème partie de cette adaptation en bd du roman inachevé de Jena-Patrick Manchette, complété et remis en forme par son fils Doug Headline. Le premier volume était assez dense (géopolitique, histoires personnelles, hommes politique véreux) où plusieurs pistes étaient lancées. La suite tient ses promesses haut la main, reste très convaincante et le scénario ne s'essouffle pas. Une fin à la hauteur de ce qu'on aurait pu sortir de l'imagination de l'écrivain. Je le conseille à tous les amateurs de Manchette et pour ceux qui veulent le découvrir.  

La princesse du sang - Max Cabanes et Jean-Patrick Manchette - Collection "Air libre" - Dupuis (2 tomes)

Immortal - Michael Jackson / Le cirque du soleil

Immortal - Michael Jackson / Le cirque du soleil
























Pour une fois, voici une compilation qui devrait ravir les fans du chanteur (elle devrait te plaire Ale, sauf le livret qui est vraiment kitsch ;)). Elle émane du spectacle du Cirque du Soleil dont la première a eu lieu à Montréal. Comme l'indique le communiqué de presse d'Epic :

Sous la direction musicale du très estimé Kevin Antunes (Justin Timberlake, Rihanna, Madonna), IMMORTAL ouvre une voie nouvelle et créative en restructurant et revisitant plus de 40 des plus grands enregistrements originaux de Michael Jackson dans une compilation qui permet de découvrir sa musique d'une manière entièrement nouvelle. Après avoir passé un an en studio à travailler avec les enregistrements multi-pistes originaux de Michael, Kevin a créé IMMORTAL qui offre à ses auditeurs une nouvelle sonorité à l’œuvre de Michael tout en préservant la puissance et la familiarité de sa voix incomparable et de ses titres légendaires.

Kevin Antunes : « L’héritage de Michael, le plus grand artiste de notre époque, est une source d'inspiration au-delà des mots. Il était clair dès le début que la voix de Michael et son essence musicale globale était l’âme et l’unique source de créativité qui a conduit le projet. Du studio à la scène, il y a une intégrité indéniable et une vérité préservée dans les performances vocales de Michael qui sont mises en avant avec les arrangements d’Immortal. IMMORTAL a été conçu avec amour et respect pour la musique de Michael, sa famille et ses millions de fans à travers le monde ».

IMMORTAL déploie son héritage musical avec des versions redessinées de ses hits, des mashups électrisant ainsi que des prises récemment découvertes que les fans n’ont jamais entendues avant, dont une version alternative de « ABC » des Jackson 5 et un chœur que Michael avait enregistré pour “They Don’t Really Care About Us.”

Tracklisting "Immortal" (Deluxe album) :
1. Working Day and Night
2. The Immortal Intro
3. Childhood (I
4. Wanna Be Startin’ Somethin’
5. Shake Your Body Down To The Ground
6. Dancing Machine/Blame It On The Boogie
7. Ben
8. This Place Hotel/Smooth Criminal/Dangerous
9. The Mime Segment: I Like The Way/Speed Demon/Another Part Of Me
10. J5 Medley: I Want You Back/ABC/The Love You Save
11. Human Nature/Speechless
12. Is It Scary/Thriller/Ghost/Somebody’s Watching Me/Threatened
13. You Are Not Alone/I Just Can’t Stop Loving You
14. Beat It/Jam/State Of Shock
15. Earth Song/Planet Earth
16. Scream/Little Susie
17. Gone Too Soon
18. They Don’t Care About Us
19. I’ll Be There
20. Immortal Megamix: Can You Feel It/Don’t Stop Til You Get Enough/Billie Jean/Black Or White
21. Man In The Mirror
22. Remember The Time/Bad 



Roy Budd is ... something for the weekend


















Quel beau week-end d'automne.
J'écoute deux disques de Roy Budd : The Sound of Music et Budd and Bossa.
Le premier parce que je viens de revoir The Sound Of Music et que je crois n'avoir jamais auparavant autant aimé ce film. Les mélodies m'ont fait m'envoler et du coup cet après-midi je visionnerai Oklahoma!
Le deuxième parce que les rythmes Bossa irrésistibles sont encore plus voluptueux grâce à la virtuosité de Roy Budd.
Merci à Simon et à son super blog In-Flight Entertainment !!!