Le large - Françoise Hardy - François Ozon




La surprise de ce printemps : réunir deux artistes de talents que nous chérissons pour un clip. Merci Françoise, Merci François.


édition vinyle de l'album "Personne d'autre" - photo personnelle - mise à jour 10.07.2018

My absolute darling de Gabriel Talent


À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.(présentation éditeur)

C'est LE roman américain que j'attendais depuis un moment publié chez mon éditeur préféré. C'est juste énorme, puissant, violent, dérangeant, dur. L'auteur a 31 ans, c'est son premier roman. D'une maturité incroyable pour son âge, il possède une écriture évocatrice et recherchée. Un écrivain prometteur. De la très belle littérature. Un roman saisissant, brutal dans la même veine d'un David Vann ou d'un Lance Weller publiés chez le même éditeur.  

Je ne pouvais pas lâcher ce roman même si j'ai eu envie de faire des pauses, parce qu'on s'en prend vraiment plein la tête. Pas de répit dans les sensations fortes ressenties tout au long de l'histoire où l'action est dense et les nombreuses situations extrêmes. 

Une histoire insoutenable à plusieurs reprises, terrible, qui ne peut laisser indifférent. 

Des personnages tragiques, forts, à la psychologie fouillée, qui m'ont mis mal à l'aise par leur relation malsaine, celle d'un père abusif et de sa fille adolescente. 

Un père à première vue, intelligent, à l'esprit libre, presque bienveillant, qui se révèle rapidement autoritaire, violent et destructeur. Persuadé que le monde court à sa perte, il offre à sa fille une éducation et un cadre de vie bancals, inadaptés et se montre irresponsable. Son amour immodérée et malsain pour elle est ravageur. 

Turtle, sauvageonne, est incapable de s'intégrer aux autres. Son père lui a appris à se détester. Pourtant elle lui voue un amour immense et paradoxalement lutte contre ce tyran qui ne cesse de la briser à la moindre occasion. Elle devra aller au plus profond d'elle-même pour grandir, refuser cet enfermement psychologique et gagner confiance en elle. 

L'atmosphère qui règne dans le foyer de cette famille est juste irrespirable et on a qu'une envie : s'enfuir. On assiste à l'horreur. On est révolté. On a envie d'aider Turtle et de la prendre par la main.  

Les personnages secondaires ont aussi leur importance. Comme le grand-père qui ne sait pas comment aider sa petite fille. Ou bien Brett et Jacob, deux collégiens qui même s'ils ne peuvent pas imaginer la détresse abyssale et les tourments de Turtle, vont donner une respiration à la jeune fille par leur jovialité et une lueur d'espoir dans sa possible libération de son père et d'elle-même.  

Les armes à feu ont un rôle prépondérant dans cette histoire. On est bien aux Etats-unis il n'y a pas de doute. 

La nature est quasi omniprésente, belle, traître, destructrice et rédemptrice. 

Un roman d'une grande puissance narrative qui provoque chez son lecteur des émotions fortes et extrêmes. Une héroïne tragique, courageuse que je ne suis pas prêt d'oublier.

A noter la très belle traduction de Laura Derajinski qui met en lumière de manière brillante et poétique l'écriture de Gabriel Talent. 

My absolute darling - Gabriel Talent - traduit de l'américain par Laura Derajinski - Collection Americana - Editions Gallmeister - Sortie le 01 mars 2018. 

Du bruit dans le silence de Pascal Dessaint


Réédition ce mois-ci de ce roman avec lequel je découvrais Pascal Dessaint il y a quelques années.

Enquête policière dans le milieu sportif, celui du rugby. Pascal Dessaint vous explique tout : règles, techniques, pression avant un match, 3è mi-temps...de manière fluide et très digeste pour les néophytes dont je fais parti.

Deux voix s'alternent tout au long du récit : celles de Benoît et d'Elie, tous les deux flics.

Benoît, est aussi un ancien rugbyman qui a du arrêter sa carrière sportive à cause d'un grave accident lors d'un match. Lorsque son ami de longue date, Maurice Tamboréo, figure montante du Rugby français se fait abattre en pleine rue, Benoît est persuadé que l'assassin ne peut se trouver parmi les autres joueurs. 

Elie, son supérieur est arrivé depuis peu sur Toulouse et habite avec sa mère alcoolique. N'y connaissant rien à ce sport, il est pourtant convaincu que le meurtrier peut se cacher parmi les remplaçants.

La réussite de ce roman tient d'abord à l'écriture très humaine de Pascal Dessaint. Dès les première pages, j'ai su que j'allais aimer. Les personnages ont une vraie épaisseur. Une enquête étalée sur 4 jours seulement, dont le lecteur aura les clés seulement dans le dernier quart. J'ai aimé me faire avoir, même si c'était là sous mes yeux.

Ce roman a remporté le Prix Mystère de la critique en 1997.

Du bruit dans le silence - Pascal Dessaint - Rivages Poche - Réédition - sortie le 08 mars 2018.

Meurtres à Willow Pond de Neb Crabb

Meurtres à Willow Pond de Neb Crabb - traduit de l'anglais (américain) par Laurent Bury - Collection Totem - Editions Gallmeister - Sortie le 01 mars 2018
Willow Pond est un site incontournable et réputé pour les amateurs de pêche. Lors d'un week-end, la patronne d'un majestueux lodge, âgée de 77 ans, décide de réunir tous ses héritiers afin de changer son testament. La vielle bique a toute sa tête et une forme physique du tonnerre. Les membres de sa famille ne rêvent que d'une chose : la voire mourir et envisagent même de l'aider un peu. Lors d'un soirée d'orage violent, Willow Pond va devenir une scène de crime, la patronne étant assassinée. Clients et famille contraints à rester cloîtrés dans le lodge, en attendant le shérif et ses adjoints qui vont vite être débordés par les événements.

Si le scénario est évidement déjà vu, Ned Crabb prend un malin plaisir à faire monter la sauce comme il faut et surtout à nous faire rire en accumulant les clichés mais avec talent. 


Un cocktail explosif et divertissant où le lecteur est invité à mordre à l'hameçon avec humour (désolé pour le jeu de mots). Les personnages sont grotesques mais certains sont attachants. Ca picole, ça baise, ça tue.....aaaaah c'est bon tout ça ! On se plaît à tenter de trouver le meurtrier, on se laisse porter, on tourne les pages facilement, avec avidité....une vraie lecture rafraîchissante et récréative dont il serait dommage de se priver ! 

Meurtres à Willow Pond de Neb Crabb - traduit de l'anglais (américain) par Laurent Bury - Collection Totem - Editions Gallmeister - Sortie le 01 mars 2018