Les aventures de Tintin : le secret de la licorne de Steven Spielberg

Les aventures de Tintin : le secret de la licorne de Steven Spielberg

J'ai bien fait de lire quelques critiques positives et négatives de ce film avant d'y aller le jour de la sortie avec toi Camille ;) Si vous allez voir ce film en espérant y trouver une adaptation fidèle de la bande dessinée, vous ressortirez déçus. Il s'agit bien là d'une libre adaptation. Fidèle oui et non. Oui parce que l'on retrouve l'esprit d'Hergé (le mystère, les gags, les investigations du jeune reporter). Non, pour les puristes, car Steven Spielberg et Peter Jackson se sont permit de mélanger 3 albums en un film : Le secret de la licorne bien sûr, la suite Le trésor de Rackham le Rouge (enfin très peu finalement, sans l'apparition de Tournesol) et Le crabe aux pinces d'or. Pour ce dernier album que j'affectionne tout particulièrement, j'étais curieux de savoir quelles astuces les réalisateurs allaient-ils trouver pour que cette aventure (qui se déroule en partie au Maroc) puisse s'intégrer avec cohérence dans cette chasse au trésor. Je suis allé donc voir le film en n'espérant rien, si ce n'est passer un bon moment. 

Verdict : top top top ! On en prend plein les yeux et on rit comme dans la bd. On retrouve la complicité entre Tintin et Milou qui le sauvera à plusieurs reprises, et un Haddock bien ronchon et ivre quand il faut. Alors oui, c'est hollywoodien au possible avec une surenchère d'actions (de nombreuses scènes inventées de toute pièces avec un combat final étonnant) que l'on pourrait regretter. La motion capture est à son apogée, la 3D certes dispensable reste sympathique. Mais il faut bien garder à l'esprit que ce film doit convaincre l'Amérique, qui ne connaît pas ou très peu le plus célèbre reporter de la bande dessinée européenne, pour espérer d'autres adaptations. Et que étant de grands fans du héros à la houpette, nous aurions pu trouver pire que Spielberg et Jackson derrière la caméra. Ils réalisent, comme le spectateur que je suis, un rêve de gosse, de voir le héros de leur enfance au cinéma.

Après l'avoir vu en version originale sous-titrée, j'irais le revoir avec plaisir en version française ce we !

1Q84 de Haruki Murakami

1Q84 de Haruki Murakami

Lorsqu'il arriva à la gare de Shinjuku, sur le quai de la ligne Chûô, près du wagon de tête en direction de Tachikawa, Fukaérie était déjà là. Elle était assise seule sur un banc, tout à fait immobile. Elle regardait en l'air, les yeux plissés. Sur une robe en coton imprimé qui faisait irrésistiblement penser à une robe d'été, elle portait un épais cardigan vert pré, plutôt hivernal. Elle avait glissé ses pieds nus dans des tennis grises décolorées. Une combinaison un peu étrange pour la saison. La robe était trop légère, le cardigan trop épais. Pour elle cependant, sa tenue ne manquait sans doute pas d'harmonie. Par cet ensemble incongru, peut-être manifestait-elle la conception du monde tel qu'il était pour elle. Ce n'était pas inconcevable. Mais peut-être n'avait-elle pensé à rien de particulier et s'était-elle contentée d'enfiler n'importe quel vêtement.

Elle ne lisait rien, ni livre ni journal, n'écoutait pas de Walkman. Elle était assise tranquillement, ses grands yeux noirs fixés devant elle. Elle avait l'air de scruter quelque chose. Mais elle avait l'air aussi de ne rien scruter du tout. Elle avait l'air de réfléchir à quelque chose, mais également à rien du tout. De loin, on aurait dit une sculpture très réaliste, fait en matériaux spéciaux.

"Tu as attendu ?" demanda Tengo.

Extrait du 1er tome de 1Q84 de Haruki Murakami, disponible aux éditions Belfond.

1Q84 de Haruki Murakami

1Q84 de Haruki Murakami

Deux récits parallèles, deux héros qui, à priori, n'ont rien à voir l'un avec l'autre, sauf que...Haruki Murakami sait indéniablement raconter des histoires, Des histoires à tiroirs où des évènements distincts les uns des autres vont se croiser, se rapprocher peu à peu, Nos deux personnes solitaires, Tengo et Aomamé évoluent dans un monde à la fois réel, celui de l'année 1984 et un autre monde 1Q84, celui où les questions se multiplient, où deux lunes cohabitent dans le ciel.

Le tour de force de Murakami est de rendre logique et évident tout dérèglement, même léger de la réalité. Il aime jouer sur la dualité (expériences, sentiments, lieux...). Il explore les émotions et les états d'âmes de chacun de ses personnages, avec fragilité ou de manière parfois assez crue. Tout cela servie par une écriture musicale, légère, simple qui pour le lecteur coule de source.

A la fin de ce premier volume, on en sait un peu plus qu'au début, mais pas plus. Une envie irrésistible de poursuivre avec le deuxième tome pour continuer d'être ébloui par l'univers si particulier de Haruki Murakami. 

1Q84 : livre 1 - Haruki Murakami -  Belfond - 2011

Coffret David Lean : les premiers chefs-d'oeuvre

Coffret David Lean : les premiers chefs-d'oeuvre



























5 chefs-d’œuvre sur une période de dix ans durant laquelle David Lean, avant les fresques épiques de la maturité, devient le maître du cinéma classique anglais. Des comédies de ses débuts aux mélodrames passionnés, le cinéaste élabore un grand style, épris de perfection technique, au montage raffiné. Son tempérament romantique y mélange le lyrisme, la hantise des sentiments fragiles, abîmés, disparus, et la respiration des éléments, ciel, vent et pluie. Incontournable !

Dvd 1 « Brève rencontre » (1945)
Sur un quai de gare, en banlieue de Londres, deux êtres, Alec et Laura, se rencontrent par hasard. Chacun est marié et heureux dans son quotidien bourgeois. D’une rencontre à l’autre, ils se revoient et tombent amoureux …


SUPPLÉMENTS
Préface de Pierre Berthomieu (8 mn) – ll était une fois « Brève Rencontre » (24 mn). Les collaborateurs de David Lean se souviennent du tournage et de la sortie du film, ainsi que des immenses acteurs britanniques Celia Johnson et Trevor Howard.
Directed by David Lean (32 mn) Un film de Pierre Berthomieu: Comment David Lean a-t-il façonné son style à travers le montage et la mise en scène ?

Dvd 2 « Heureux mortels » (1944)
1919-1939. Pendant vingt ans, la famille Gibbons réside au sud de Londres. Sur fond des grands événements de la vie politique et sociale en Grande-Bretagne, la vie des Gibbons déroule ses joies et ses peines, ses mariages et ses deuils, ses cocasseries et ses nostalgies…

Dvd 3 « L’esprit s’amuse » (1945)
Romancier couronné de succès, Charles Condomine vient d’épouser en secondes noces la belle Ruth. Pour préparer son nouveau livre, il invite une voyante pour une séance de spiritisme qui a pour conséquence de réveiller le fantôme d’Elvira, la première épouse de Charles…


Dvd 4 «  Les amants passionnés »(1949)
Mariée au riche et bienveillant Howard Justin, Mary se souvient de son amour pour Steven Stratton. Elle avait d’abord fui la passion avant d’y céder. Des années plus tard, le couple Justin a retrouvé son harmonie, mais le destin fait se retrouver Mary et Steven…

Dvd 5 “ Madeleine” (1950)
En 1857, à Glasgow, contre les vœux de ses parents, qui la destinent à un mariage bourgeois et prometteur, Madeleine Smith noue une relation secrète et passionnée avec Émile L’Angelier. Lorsqu’elle décide de mettre un terme à cette liaison, celui-ci se rebelle.
Peu après, Madeleine est accusée de l’avoir empoisonné…

Bang bang by Nancy Sinatra vs Unkle

Bang bang by Nancy Sinatra vs Unkle


















Nancy Sinatra - Bang bang (my baby shot me down)
Unkle sounds edit - extrait de l'album Edit music for a film

1Q84 de Haruki Murakami


1Q84, voilà comment je vais appeler ce nouveau monde, décida Aomamé.
Q, c'est la lettre initiale du mot Question. Le signe de quelque chose qui est chargé d'interrogations.
Tout en marchant, elle hocha la tête pour s'approuver.Que cela me plaise ou non, je me trouve à présent dans l'année 1Q84. L'année 1984 que je connaissais n'existe plus nulle part. Je suis maintenant en 1Q84. L'air a changé , le paysage a changé. Il faut que je m'acclimate le mieux possible à ce monde lourd d'interrogations. Comme un animal lâché dans une forêt inconnue. Pour survivre et assurer ma sauvegarde, je dois en comprendre au plus tôt les règles et m'y adapter.

Extrait du 1er tome de 1Q84 de Haruki Murakami, disponible aux éditions Belfond.

Jean-Louis Murat en concert à Angoulême

Jean-Louis Murat en concert à Angoulême





































Après l'avoir vu pour la première fois en concert en 1999 après la sortie de Mustango et en 2003 avec Lilith, nous avons pris nos places pour le revoir sur scène...en attendant, voici un de ses passages télé où une fois de plus il ne manque pas de férocité !



www.jlmurat.com

Cascadeur live à Bordeaux


Un concert où l'on oublie toute sa journée, envouté dès les premières notes et cette voix si  fragile

Un concert où l'on fait le plein d'émotions

Un concert où l'on redécouvre les chansons de l'album qui prennent plus d'espace, de volume, d'ampleur

Un concert où l'on a eu droit à de faux inédits (tirés des 3 albums précédents auto-produits)

Un concert où David Guetta était à l'honneur (Cascadeur sait aussi être drôle)

Un concert bien rodé où Cascadeur vous emmène dans son univers pendant 1h30, dans la salle du Krakatoa (avec une très belle acoustique).

Un concert que j'ai pu partagé avec David (bien content de t'avoir fait découvrir cet artiste) et Stéphane (merci encore pour la découverte).

Une interview à découvrir sur le blog de The Muffin Man

Ecoutez le cinéma















Conçue depuis 2000 par Stéphane Lerouge et produite par Universal Music Classics et Jazz France, la collection Ecoutez le Cinéma ! propose des rééditions de bandes originales rares ou épuisées. Chaque CD inclut un livret français-anglais.

Page Facebook

Steve Boyd

Grand lièvre de Jean-Louis Murat

Grand lièvre de Jean-Louis Murat



















http://www.jlmurat.com/

Son 19ème album est sorti le 26 septembre dernier. Un album qui nous a emballés dès la première écoute, contrairement à d'autres. A la première écoute, nous avons été emballés. Il y a des sonorités à la "Dolorès" (1996) à la Mustango (1999). Les choeurs sur de nombreux morceaux donnent un ton orignal à ce nouvel opus. Un album qui s'écoutera en suivant les paroles ou en se laissant bercer tranquillement...Il faudra patienter novembre pour que nous puissions le voir en concert.

Extrait d'une interview où comme à son habitude, JLM ne mâche pas ses mots :

Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire une chanson pour le prochain album d'Isabelle Boulay ?
Elle a une superbe voix. J'écris pour n'importe qui, il suffit qu'on me demande. C'est alimentaire. Tous les ringards de la chanson réclament à Miossec, Dominique A, Beaupain ou moi d'écrire une chanson. On est une grosse dizaine dans la boucle. Il y a une sorte de pédophilie artistique. (extrait d'ici)

Album en écoute ici

Michael Jackson - the immortal


La première mondiale du spectacle Michael Jackson The Immortal World Tour a eu lieu hier au Centre Bell de Montréal.

Sortie de l'album "immortal" le 21 novembre (+ d'infos)