The Dark Half (La part des ténèbres) de George A. Romero



Hier, soirée frissons From the avenue...avec La part des ténèbres, adaptation du roman de Stephen King, film réalisé par George A. Romero, le grand maître des films de zombies. Une très belle surprise. Alors que le film date de 1993, on a quand même l'impression d'être au début des années 80. Et c'est presque tant mieux, ça sent les bons vieux films d'horreur de l'époque. Et on retrouve ici tout le talent littéraire de Stephen King et l'oeil avisé du réalisateur. Ambiance inquiétante (les scènes avec les oiseaux sont particulièrement réussies), scènes gores (mais gentilles) et des acteurs crédibles (surtout l'acteur principal). Un bon film pop-corn qui redonne envie de lire un roman de King.


Thad Beaumont, professeur à l'université, a un secret. Il est, sous le pseudonyme de George Stark, écrivain de romans à succès ultra violents. Pour ne pas céder à un chantage, il décide de "tuer" son personnage et d'écrire une oeuvre plus ambitieuse. Mais un seul n'agrée pas à sa décision : George Stark lui-même qui se met à décimer l'entourage de Thad, au point de le faire accuser de meurtre, au point de s'attaquer à sa famille.(source)

Après avoir écrit plusieurs romans sous le pseudonyme de Richard Bachman, Stephen King fut finalement démasqué en 1985. Ce roman a été écrit en réaction à cet épisode de sa vie.(source)

A noter que le film est ressorti en édition dvd et blu-ray en mai dernier.

Etienne de Crécy en concert à Poitiers

Etienne de Crécy en concert à Poitiers 2013
Hier soir, on a bougé nos corps sur un set d'Etienne de Crécy!





http://etiennedecrecy.fr/

 


Alors ok, il n'y avait pas son cube, mais c'était quand même génial pendant deux heures !
Une autre vidéo de la soirée ici !

Bonus vinyl : c'est par ici !

Le coeur de Thomas de Moto Hagio


Lorsque le corps du jeune Thomas Werner est retrouvé mort un matin d'hiver, la seule chose qu'il laisse derrière lui est une lettre adressée à son camarade Juli, et dans laquelle il lui confesse son amour. Bouleversé par cette révélation, le studieux Juli sombre dans des abîmes de confusion, et c'est à son ami Oscar qu'incombe le devoir de veiller sur lui, malgré les sentiments coupables qu'il éprouve lui aussi pour son triste patient. Cet équilibre fragile va être violemment secoué lorsqu'arrive à l'école un nouvel élève, Eric, dont la ressemblance à Thomas est troublante...(présentation éditeur)

Le Cœur de Thomas est considéré comme le premier manga destiné à un public féminin dont l'intrigue sentimentale ne concerne pas un garçon et une fille, mais des garçons uniquement. 

Marquée par des films comme Les Amitiés particulières ou Mort à Venise, Moto Hagio, comme les autres auteurs de manga de l'époque, était fascinée par les sentiments et les nouvelles possibilités d'écriture et de dessin qu'offrait une relation amoureuse entre des jeunes hommes. Érigé en classique au Japon, Le Cœur de Thomas est considéré comme le premier manga de type shônen-ai, précurseur d'un genre de manga qui fait partie intégrante de l'édition japonaise de manga, le Boy's love. (source)


Extrait vidéo


Découvert par hasard en librairie, c'est son côté vintage qui m'a plu. Ce volume regroupe ici trois tomes publiés la première fois de 1973 à 1975 au Japon. Effectivement, iI m'a fait pensé au film de 1964 Les amitiés particulières de Jean Delannoy qui mettait en scène deux jeunes garçons qui découvrent le sentiment amoureux dans un pensionnat.
 
Au-delà de l'histoire d'amour et de la passion, Moto Hagio aborde aussi de nombreux thèmes comme celui du suicide, du deuil, les traumatismes de l'enfance, le poids du secret, la difficulté de vivre pour un adolescent et celle de prendre son envol. Des thèmes classiques, certes, mais plutôt bien abordés et plus profonds qu'il n'y paraît à première vue. La noirceur de l'histoire devait détonner dans ce qui se faisait à l'époque en matière de shôjo j'imagine. Bonne surprise donc pour ce manga apparemment culte au Japon,  dont les fans français attendaient sa réédition depuis longtemps. Un manga qui revêt un charme désuet avec des dessins typiques en ce qui concerne les yeux très expressifs des personnages. 

Pour lire un extrait du manga : c'est ici.
La critique du site manga news à lire ici et un autre article ici

Annabel - Goldfrapp





A young, androgynous boy explores his femininity through a hoard of trinkets hidden in the undergrowth in the accompanying video to “Annabel,” a brand new track from Goldfrapp. For their sixth album Tales Of Us, Alison Goldfrapp and Will Gregory have stepped back from the electronic synth pop with which they made their name. “I like electronic sounds because of the iciness, but I find them quite awkward,” says Goldfrapp. “Acoustic instruments have a warmth and sensuality about them.” Each song on Tales Of Us is named after a different person and the album sees Goldfrapp's voice—at one moment rich, the next fragile—paired with understated guitar and strings. The intended effect is to allow the characters and narratives to breathe, which is most eloquently achieved in “Annabel,” inspired by Kathleen Winter's 2010 novel of the same name which follows a hermaphrodite child who is forced into taking on a male identity in 1960s Canada. Today’s short film was shot by Alison Goldfrapp’s partner Lisa Gunning, who worked as Editor on Sam Taylor-Johnson’s Nowhere Boy and here transposes the “endless winters” of the song’s lyrics to a warm English summer. To accentuate the film's narrative, the actual music itself doesn’t appear until just shy of the three-minute mark, a defiant move in an age of fast-cuts intended to grab attention on YouTube. “I don't really like the whole idea of videos,” says the singer. "Even though I know I've done bloody loads of them, haven’t I?"

So why the decision to make these short films?
Alison Goldfrapp: I think the whole idea of the video has changed—what it does, what it’s for—and that’s been great because it’s opened things up. Lisa knows my aesthetic and I trust her. It’s the first time I feel that we’ve made something that really complements the music—I don’t think I’ve really felt like that before about video.

How does the film relate to both the song “Annabel” and the book that inspired it?
AG: I read Annabel and was totally drawn into that world, and immediately wrote the song. It’s very much about my interpretation of the book. If anyone hears that song they’ll just think it’s about a girl, they won't know what it is about, so I was very intent on making the film. The boy is amazing, he’s got a stillness and a melancholy to his face, and an introverted quality about him.

Are the themes explored in “Annabel” present in the rest of the album?AG: It’s very much about memory, identity and gender. I’ve always been fascinated by dual creatures, personas, people, personalities, and transformation. I think it’s a theme that’s pretty much always in fairy tales and horror, which I love. What struck me about Annabel is that the parents are in total denial of what their child is: this child has to choose in the end, and that’s what society is making them do. Why can't you be both? I feel really strongly about that whole concept in so many things in life. All the characters in these songs are trying to figure out who they are, where they're going, and why they are who they are.

Message personnel - édition deluxe - Françoise Hardy

Message personnel - édition deluxe - Françoise Hardy

1973, Françoise Hardy est dans une dynamique de changement : une nouvelle vie s’annonce car elle attend un enfant,  elle change de label en signant chez WEA, et pour son nouvel album elle souhaite du sang neuf, de jeunes compositeurs. Sur ce dernier point un nom s’impose : Michel Berger.
La rencontre Hardy-Berger aboutit à un album mythique, entré dans l’inconscient collectif : Message personnel !



Message personnel - édition deluxe - Françoise Hardy
                                                           Edition collector (+ d'info)

Ce coffret Deluxe conçu sous la supervision de Françoise Hardy commémore le 40e anniversaire de sa parution. Il comprend :
- Un Diglisleeve luxueux
- Un CD, avec l’album original, remasterisé pour la première fois (10 titres)
- Un second CD (19 titres), avec en bonus le 45 Tours « Je suis moi », des versions étrangères, instrumentales, des performances inédites en radio ou à la télé soit au total, 16 titres jamais sortis en CD !  
- Un livret de vingt pages riches de notes de pochette inédites avec une interview de Françoise Hardy, des photos rares et le texte des paroles.

La sortie est prévue pour le 04 novembre prochain ! 

Message personnel - édition deluxe - Françoise Hardy
 Photo perso - mise à jour au 12 nov. 2013



Berazachussetts de Leandro Avalos Blacha

Berazachussetts de Leandro Avalos Blacha

Une lecture qui m'avait enthousiasmé l'an dernier. L'occasion de vous en reparler à l'occasion de sa parution chez Folio SF le 29 août dernier. Ce roman est paru préalablement en grand format aux éditions Asphalte. 

Les éditions Asphalte? Je les découvre grâce à cet ouvrage qui propose une playlist en écho à la lecture. Elle est écrite à l'intérieur ou on la retrouve en ligne sur le site de l'éditeur

L'idée me semble excellente et je commence la lecture. Et là, le coup de coeur. Le livre est impossible à lâcher tellement il foisonne de détails impossibles et irrésistibles ainsi que d'une galerie de portraits hors du commun. 

En Amérique du Sud, dans une sorte de Buenos Aires de fiction qui donne son titre au roman, on croise... une zombie appelée Trash découverte par quatre amies plus toutes jeunes qui partagent un appartement. Très vite, à travers des quiproquos trop exceptionnels pour que je les révèle ici, Trash va pouvoir faire des provisions en conservant dans des Tupperware, des morceaux du corps d'un homme décédé dans des conditions indicibles.

On y croisera, à travers une écriture visionnaire, surprenante et jamais lassante, une handicapée moteur quasi-déifiée qui a sa statue (fauteuil roulant inclus) au centre la ville. Elle dirige aussi un gang de personnes à mobilité réduite très réactives malgré leurs handicaps. Il y aura aussi un chat à moitié mort et qui pourtant survit. Un ancien maire richissime et sadique dont un des fils se livre à des activités monstrueuses. Quant à son frère...

Bref, vous l'aurez compris, si vous n'avez pas froid aux yeux, je vous conseille cette lecture qui, bien qu'interdite aux mineurs, présente de grands intérêts dont le principal est de nous faire rire et c'est déjà immense.

Jeune et jolie de François Ozon


Jeune et jolie de François Ozon affiche cinéma


Encore une réussite pour François Ozon qui aurait pu vite se casser la gueule au vu du sujet traité. Ce film en compétition officielle au festival de Cannes de cette année avait fait parler de lui en révélant une jeune actrice, Marine Vatch. Effectivement époustouflante, une très belle interprétation. Un Film qui avait provoqué une pseudo polémique (débile) autour de la prostitution des femmes (Ozon revient sur celle-ci dans Libération ici).

Jeune et jolie de François Ozon bande originale du film cd

Une bande son signée par son compagnon de route de longue date, Philippe Rombi. La part belle laissée aux chansons (quatre!) de Françoise Hardy. Nous étions aux anges à la projection en salle !

 Extrait du livret accompagnant le cd