Nos dernières lectures - Automne 2014


Déjà fin décembre...force est de constater qu'il a manqué du temps depuis septembre (la flemme aussi ;-)) aux habitants de l'Avenue pour parler de leurs dernières lectures. Pourtant plusieurs ont retenu leur attention. Retour en désordre.. 

Un garçon en or michael nava

Première enquête de l'avocat homosexuel Henry Rios que j'avais découvert avec Un garçon en or. C'est certain, ce ne sera pas le dernier roman de Michael Nava que je lirai !

en un monde parfait kasiscke

Un roman post apocalyptique hors du commun. Poétique et fantastique. Découvrir une nouvelle plume est toujours magique ! plus d'info ici

noel calef ascenseur pour l'échafaud

Après avoir vu et revu le film de Louis Malle, il convenait de découvrir le roman de Noël Calef qui se révèle être aussi bien que son adaptation cinématographique !  

continent perdu spinrad

Nous poursuivons la lecture de la superbe petite collection Dyschroniques des éditions Le passager clandestin avec une Amérique Déchue. Quarante ans après sa première publication, c'est toujours aussi pertinent ! bluffant.


Merci à ManU pour m'avoir donné l'impulsion de découvrir le détective privé Lew Archer. Un roman policier à ranger du côté des classiques des années 50. Retraduction sumblime par les éditions Gallmeister pour notre plus grand plaisir. D'autres enquêtes à ne pas rater ici.


Le duo improbable Hap et Léonard est de retour. Une nouvelle enquête toujours aussi prude et au langage chaste. Ironie bien sûr...Une nouvelle fois ManU a su me convaincre (bien que pour cette série, j'étais déjà acquis à la cause), c'est par ici pour son avis.


Ce qui reste de l'humanité est confiné dans un silo, au cœur des profondeurs de la Terre...mais que peut-il bien y avoir derrière les collines du désert jonchées de morts ? Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des éditions Actes Sud.



Vieux fourneaux

Le trio de vieux compères sont de retour avec le tome 2 des Vieux fourneaux (on avait adoré le tome précédent). Une bonne tranche de rigolade commenté par Krol sur son blog que je vous recommande !


Un roman sur l'adolescence tout en justesse, assez rude qui se lit d'une traite. J'ai adoré ! Des avis à lire ici.

réveille toi kérouac

La vie de Bouddha sous la plume hallucinante de Jack Kérouac, ce fut un plaisir...

Au milieu des années 1950, Jack Kerouac, éduqué dans la religion catholique, découvre avec fascination le bouddhisme. Ce nouveau centre d'intérêt aura un impact important sur sa conception de la spiritualité et influencera l'écriture de certains de ses livres comme Mexico City Blues ou Les clochards célestes.
Réveille-toi nous présente la vie de Siddhartha Gautama racontée par Kerouac. Ce jeune prince abandonna sa riche famille et son environnement confortable afin de consacrer sa vie à la recherche de l'illumination.
(source Gallimard)

miséricorde

Ça y est Isa, j'ai enfin lu la première enquête de Carl Mork !!! Un scénario qui monte en crescendo, très bien ficelé. Cela faisait bien trop longtemps que je n'avais pas été faire un tour du côté des romans policiers nordiques (au Danemark précisément) ! Des avis dysentériques à lire ici

Giorgio Moroder - I Wanna Funk With You Tonite

Giorgio Moroder - I Wanna Funk With You Tonite

C'est en fouillant dans ses 33 tours que j'ai définitivement compris pourquoi j'aimais écouter de la musique sur platine vinyle. Merci papa !









Niki de Saint Phalle à Paris

Le Grand Palais ouvre ses portes jusqu'en février 2015 à une artiste que j'adore depuis mes plus tendres années. Une femme qui savait construire des monstres tour à tour effrayants et colorés, attirants ou repoussants, brillants et dorés. Le monde de Niki de Saint Phalle n'aura jamais semblé aussi prolifique que lors de cette exposition, somme de son parcours.

Dès l'extérieur les files d'attente nous font prendre la mesure de l'événement et sa portée.


Et puis on entre et on découvre son oeuvre dans un ordre chronologique qui permet de mesurer le parcours incroyable de cette autodidacte de génie. Certaines de ces oeuvres m'étaient inconnues comme cet autoportrait sublime :


Cette femme sous un arbre qui se repose ou bien... qu'y avait-il dans la bouteille et dans ce verre vide?


Et les Nanas commencent à arriver progressivement, d'abord totalement monochromes.


Puis de plus en plus colorées et nombreuses, en masse.


Quotidiennes et terrifiantes.


Entêtantes comme un parfum. Comme son parfum par lequel je l'ai découverte quand j'avais dix ans. Ce parfum si rare et précieux qui devait servir à financer le jardin des tarots en Toscane.


Ce parfum et ces serpents enlacés, ce symbole de l'amour et de tant d'autres choses.



Pendant l'exposition on a croisé aussi des araignées effrayantes.


Des autels où les représentations de Dieu et les armes à feu se répondent.


Des villes déglinguées et colorées.


L'amour toujours si prêt de la mort.



Et puis ces créations tout aussi ludiques qu'enfantines.


Alors, pour tout cela et tellement plus, merci au Grand Palais et à Niki de Saint Phalle pour ces heures de rêve hors du temps.


Si vous n'y êtes pas encore allé, voici la bande annonce pour vous convaincre d'en profiter! Voire d'y retourner car c'est une expérience hors du commun et un univers qui offre un souffle toujours renouvelé. 

An evening at the buddies lounge - special Noël

An evening at the buddies lounge - special Noël



Rita Aarons, wife of the photographer, swimming in a pool festooned with floating baubles and a decorated Christmas tree in Hollywood, 1955. Photo by Slim Aarons

Rita Aarons, wife of the photographer, swimming in a pool festooned with floating baubles and a decorated Christmas tree in Hollywood, 1955. Photo by Slim Aarons. Vintage Los Angeles facebook

The two faces of January de Patricia Highsmith

The two faces of January de Patricia Highsmith

C'est encore le hasard qui m'a fait tomber sur ce bouquin (écrit en 1964) dans une librairie de Tours il y a quelques jours. La couverture m'a plu. Et puis cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman de Patricia Highsmith. Très bon timing pour ce roman que j'ai eu envie de retrouver chaque soir après une journée de boulot (trop) bien remplie.

Fuyant leur pays au risque de se retrouver en prison, un couple d'américains se retrouve en Grèce dans la peau de simples touristes. Sur le point d'être démasqués, le mari, Chester Mac Farlant tue accidentellement un policier. Ils vont être miraculeusement aidés par Rydal Keener, un jeune américain qui observait ce couple depuis quelque temps...Ces trois personnages vont être liés malgré eux plus de temps qu'ils ne l'auraient souhaités.

Décidément, Patricia Highmisth fait la part belle aux personnages doubles, troubles et ambiguës. Dans L'inconnu du Nord-Express (1950), deux hommes vont échanger leurs meurtres à accomplir, dans Le talentueux Monsieur Ripley (1955), celui-ci prend l'identité d'un autre. 

Ici, elle déploie une nouvelle fois tout son talent pour une solide intrigue qui se complexifie peu à peu, avec des personnages à la psychologie travaillée. Très subtile et convaincante, elle emmène son lecteur dans les ruines de la Grèce antique en explorant les deux faces du dieu Janus (le mois de janvier dans l'antiquité) à travers deux hommes au destin lié.

Si la couverture du roman est celle du film sorti cette année, il convenait de voir cette adaptation après lecture. Si celle-ci prend certaines libertés quant au scénario de départ, elle n'en reste pas moins assez fidèle même si elle apparaît plus manichéenne que le roman (Bah oui, pas très étonnant, mais bon...).

Une distribution alléchante (Viggo Mortense, Kristen Dunst et l'irrésistible Oscar Isaac) pour un film qui se laisse regarder avec plaisir qui n'est pas sans rappeler Plein soleil (ok de loin...mais quand même). La bande son signée Alberto Iglesias (le talentueux compositeur des films de Pedro Almodovar) n'a pas été pour nous déplaire.

Órói (Jitters) by Balvin Z



Lors d'un voyage en Angleterre, Gabriel, 16 ans, se lie d'amitié avec son colocataire Markus, un adolescent rebelle et fascinant. De retour en Islande, ses amis sentent bien que quelque chose a changé... Ils s'apprêtent à vivre un été qui va les faire grandir et les transformer à jamais. Entre un père recherché, des amours heureuses ou contrariées, des soirées arrosées, des rencontres décisives et des amitiés fidèles, ils tentent ensemble de comprendre qui ils sont et de trouver leur place. Avec toute l'énergie d'un premier film, "Jitters" dresse un portrait tourbillonnant, coloré et moderne de la jeunesse d'aujourd'hui.(source)

Un très beau film sur l'adolescence, sur les premières fois...Des portraits d'une grande justesse. Une très belle surprise pour ce premier film venu d'Islande.

Órói (Jitters) by Balvin Z