Cuba libre de Nick Stone

Cuba libre de Nick Stone gallimard série noire

Après Tonton clarinette et Voodoo land, Max Mingus est de retour en tant que détective privé à Miami. En 48h, son ancien collègue Edon Burns et son ami de toujours Joe Liston sont assassinés. Très vite le FBI le contraint de suivre la piste d'une certaine Vanetta Brown. Activiste des droits civiques dans les années 60/70, elle a réussi à rejoindre Fidel Castro à Cuba. Elle y serait toujours, à Max d'aller la retrouver. Il n'a pas véritablement le choix car s'il refuse le FBI le remet en prison pour blanchiment d'argent. Mais de toutes façons, par amitié pour Joe, Max est bien décidé à s'y rendre.

Pourtant à peine arrivé à Cuba, il s'aperçoit rapidement qu'il y faudra décoder l'île et son histoire géopolitique complexe, lire entre les lignes et remonter le temps pour retrouver cette femme. A travers une intrigue qui tient la route, Nick Stone (sûrement très bien documenté) nous fait découvrir et aimer cette île. C'est ce pour quoi j'avais eu envie de lire ce roman. Selon moi, c'est très réussit.    
Dans ce dernier volet, Max Mingus se fait vieux et malgré quelques scènes musclés, le rythme du roman est assez tranquille (contrairement à mes souvenirs de lecture de Tonton Clarinette). Par ses charmes touristiques et son pouvoir d'attraction, l'île de Cuba ferait presque oublier à Max Mingus ce pourquoi il est venu. Pourtant derrière le rideau, les cadavres sont nombreux et les vérités cachées voient enfin le jour. Nick Stone finit symboliquement et admirablement son roman par le jour de l'élection d'Obama en 2008.
 
Nick Stone relie très bien ses différents romans pour en faire une trilogie cohérente. Sans avoir lu les deux premiers tomes (j'ai lu uniquement Tonton clarinette), je pense qu'on peut s'y retrouver sans problème tout en prenant plaisir dans sa lecture.

Bruno a lui aussi été emballé par ce roman : voir son avis sur Passion Polar

Commentaires

La Petite Souris a dit…
content que tu aies toi aussi aimé le livre ! une belle ballade (même si un peu mouvementé) dans ce Cuba que l'on connait finalement bien mal ! on en redemande ! Amitiés
Guillome a dit…
c'est en grande partie pour cette raison que j'ai voulu lire ce roman. Découvrir Cuba. Merci pour ta visite !
Yv a dit…
J'ai adoré Toton Clarinette, je vais de ce pas me rencarder pour ce livre là
tu devrais y trouver ton compte alors...bonne lecture !