Accéder au contenu principal

L'emprise du crime (The strange love of Martha Ivers) de Lewis Milestone

L'emprise du crime (The strange love of Martha Ivers) de Lewis Milestone

Hier soir, nous avons été comblés en découvrant ce fabuleux film noir de 1946 de Lewis Milestone qui se place directement dans notre top 10 dans cette catégorie.

1928. Adolescente fugueuse, Martha est rattrapée par la police qui la ramène à son domicile. Elle retrouve sa tante tyrannique (Judith Anderson) qu'elle va assassiner lors d'une nuit d'orage. Le seul témoin (un jeune homme que son père tente de placer dans cette famille richissime en ayant les faveurs de la tante) sera quelques années plus tard son fiancé qui partage alors son secret. Un autre adolescent, Sam Materson (ami de Martha dont elle s'est éprise) présent le soir du crime a définitivement quitté la ville. 18 ans plus tard, en 1946, il (Van Heflin) refait surface dans la ville. Le couple (Stanwyck/Douglas) qui avait tenté d'oublier ce meurtre (dont un coupable innocent à fini sur l’échafaud) est persuadé qu'il revient pour les menacer de tout révéler.


L'emprise du crime (The strange love of Martha Ivers) de Lewis Milestone

Quel plaisir de revoir Barbara Stanwyck, qui avait sévit deux ans plus tôt dans l'excellentissime Assurance sur la mort et Kirk Douglas dans son premier rôle au cinéma (et quel rôle!!!), sans oublier Judith Anderson (la gouvernante dans Rebecca d'Hitchcock).

Barbara Stanwyck dans un rôle de mante religieuse, aux visages multiples, Kirk Douglas, un alcoolique rongé par la culpabilité avec un  jeu du chat et de la souris où cupidité et désir frustré se côtoient (voir l'article de critikat). Le film est ressorti en 2012, l’occasion pour beaucoup de redécouvrir cette petite perle de l’âge d’or du cinéma américain (source).

Film complet (version originale).



D'autres films noirs sur le blog : Criss cross, The killers ; Double indemnity ; Film noir (Taschen).

Commentaires

manU B a dit…
Rahhhh, vous me donnez envie de découvrir ce film !
Et puis quel casting, Barbara Stanwick, Kirk Douglas et... Judith Anderson !
Guillome a dit…
@ManU : beau casting en effet, je pense qu'on va éplucher en grand détail la filmo de Stanwick dans les prochains mois !