La bella estate (le bel été) di Cesare Pavese

La bella estate (le bel été) di Cesare Pavese

Guido la serra alors contre son bras. "Toi, tu n'es pas l'été. Tu ne sais pas ce que c'est que de faire un tableau. Il faudrait que je devienne amoureux de toi, pour devenir intelligent. Et alors je perdrais du temps. Il faut que tu saches qu'un homme ne travaille que s'il a des amis qui le comprennent.
- Tu n'as jamais été amoureux ? dit Ginia sans le regarder.
- De vous autres ? Je n'ai pas le temps."
Quand ils furent las de marcher, ils allèrent dans un café jouer les amoureux, et Guido alluma une cigarette et écouta ce qu''elle lui disait, en regardant les gens qui entraient et qui sortaient. Puis, pour lui faire plaisir, il dessina son profil au crayon sur le marbre. "Tu sais, lui di Ginia, je suis contente que tu n'aies jamais été amoureux.
- Si ça te fait plaisir..." dit Guido.

Aucun commentaire: