Le monde à l'endroit de Ron Rash

Le monde à l'endroit de Ron Rash

Depuis le temps que je voulais découvrir Ron Rash! C'est fait! Et je le regrette absolument pas, bien au contraire. J'ai été emporté direct et je n'ai pas lâcher le livre jusqu'à la fin. Même si l'histoire paraît presque banale au départ, je me suis laissé surprendre à tourner les pages comme ça l'air de rien et à avancer, avancer...
 
L'histoire se déroule dans une région des Appalaches à la fin des années soixante-dix. Voué à l'échec selon son père, Travis Shelton, va être recueilli durant l'été de ses 17 ans par Leonard Shuley, ancien professeur, devenu dealer. Il lui fera découvrir d'autres horizons que ceux pour lesquels il est destiné (cultivateur de tabac comme son père).

Des décors splendides. Une galerie de personnages façonnés par leur milieu social et la nature. Le passé de la guerre de Sécession qui ressurgit. La rébellion, des choix cruciaux à prendre, les erreurs de jeunesse, filiation et transmission. Autant de thèmes réunis dans ce roman initiatique, magnifiquement dépeints à travers une très belle écriture. 

Ron Rash construit admirablement bien son récit. Chaque personnage gravitant autour de Travis lui servira de révélateur, le forcera à réfléchir, à se confronter aux autres et à lui-même. 

Le dernier quart du récit offre une scène sous la pluie époustouflante, où les trois figures masculines du récit vont être mis en face à face, avec un jeu de pouvoir et de mainmise sur l''autre sans cesse en basculement.   

Le monde à l'endroit est aussi un superbe roman noir, dur et tragique.

Ron Rash est un écrivain que j'ai eu plaisir de découvrir. Les lecteurs qui apprécie la plume de Jim Harrison et des écrivains de “nature writing” devront y trouver leur compte. 

Je vous invite à découvrir l'avis d' un cannibale lecteur avec qui je partage le point de vue.

1 commentaire:

Theoma a dit…

Du lyrisme dans l'écriture, un auteur à suivre de très près.