Exécutions à Victory de S. Craig Zahler

Exécutions à Victory - S. Craig Zahler - Traduit de l'américain par Sophie Aslanides - collection Totem - Gallmeister - sortie le 05 octobre 2017
Après avoir provoqué, par mégarde le suicide d'un client (un premier chapitre décoiffant), le flic Jules Bettinger est muté avec sa famille dans une ville pourrie du Missourri, où ça craint à mort. 
Le nom de la ville, c’est Victory. (Bettinger ricana.) Pense au pire bidonville que tu aies jamais vu, chie dessus pendant quarante ans et tu auras une idée de ce à quoi ça ressemble.

Une fois sur place, il doit faire équipe avec Dominic Williams qui vient d'être rétrogradé pour avoir tabasser un criminel. Bettinger plutôt intègre mais noir (une couleur trop foncée aux yeux de ses collègues) va avoir du mal à faire confiance à ses coéquipiers dont la plupart semblent corrompus. Rapidement, des morts côtoient les nombreux pigeons qui meurent sur les trottoirs crasseux et dangereux de Victory. Mais ce sont des flics et non des criminels...

Autant vous dire que pour rien au monde je mettrais les pieds dans cette ville glauque et misérable. Dans ce roman, ça ne rigole pas et dès le début, on sait que ce pauvre Bettinger va s'en prendre plein la tête. 

S Craig Zahler a un humour noir décapant qui contrebalance avec la noirceur et l'ultra-violence de son histoire. J'ai ri et grimacé à la fois. Zahler s'en donne à coeur joie et offre peu de moment de répit à son flic (et à son lecteur du coup !). 

Un polar hautement testosteronné mené tambour battant !   

Exécutions à Victory - S. Craig Zahler - Traduit de l'américain par Sophie Aslanides - collection Totem - Gallmeister - sortie le 05 octobre 2017

Commentaires

Swan Li a dit…
Sympa le programme !!!!
Jérôme a dit…
Le genre de polar qui ne peut que me plaire !
Guillome a dit…
@Swan Li : certains personnages ne sont vraiment mais vraiment pas symps ;-)

@Jérôme : je n'ai lu que ce premier roman bien violent. Je n'ai pas encore lu son deuxième.
Wollanup. a dit…
On est dans la même actualité,en effet.
Guillome a dit…
@Wollanup : j'ai ressorti cet avis de lecture qui datait de la sortie du roman en grand format ;-)