Patatras de Giuseppe Culicchia

Patatras de Giuseppe Culicchia

Walter a 20 ans vit chez ses parents et attend désespérément une réponse positive pour être objecteur de conscience.En attendant il s'inscrit à la fac, en philo au grand désespoir de son père. Il se retrouve finalement à travailler au CANE (Centre d'Accueil des Nomades et Emmigrés) en tant qu'objecteur. Là commence son entrée dans le monde du travail, ses premières approches vers le sexe féminin, son premier appartement.

En 1994, Giuseppe Culicchia signe son premier roman et devient une nouvelle voix de la littérature contemporaine italienne. Il fait de Walter un jeune homme lucide sur le monde qui l'entoure et son incompréhension devant un système qui ne pense que par la réussite sociale, le marketing et l'argent. L'écriture est simple et direct. Cela ne manque pas d'humour et certaines situations sont assez comiques (surtout le portrait des enseignantes de l'éducation nationale ridiculisées).

Après deux ans passés au CANE,  Walter finira par retourner chez ses parents et enchaînera les petits bouots au black pour échouer dans une libraire où il est corvéable à merci. Le roman se termine sur l'apparition de la fille de ses rêves à la librairie.I l n'y a pas vraiment de fin. Mais "Paso Boble" semble être la suite direct.

Ce court roman se lit d'une traite, c'est léger et on passe un moment plutôt agréable, alors pourquoi se priver. pour lire la suite ?.

Giuseppe Culicchia, connaît un franc succès en Italie à la parution de Patatras (d'ailleurs la traduction du titre ne reflète pas très bien, je trouve, le titre original)  et Paso Doble.

Aucun commentaire: