Une sacrée mamie


Le titre ne m'accrochait qu'à moitié (bien que ma mamie qui est née en 1917 soit exceptionnelle), mais le dessin m'attirait et m'intriguait tout à la fois.
Donc, ni une ni deux, ce matin, dans mon bain parfumé, au milieu de la mousse, je me lance.
Et alors là, une immense joie s'est emparée de moi. Ce manga propose de suivre les pas d'un petit garçon de 7 ans , dont la jeune mère veuve, dans les années 60 à Hiroshima, n'a plus les moyens de s'occuper à la fois de lui et de son frère.
Elle se sépare donc de son plus jeune fils qu'elle envoie vivre chez sa propre mère (la grand-mère de l'enfant donc). Celui-ci quitte la ville et se trouve propulsé plus de 300 kilomètres plus loin, chez son aïeule , en plein milieu des champs, et il comprend ce qu'est la pauvreté, la joie, l'amitié, les plaisirs simples, la vie en somme.
Je ne saurais que trop vous conseiller la lecture plus que rafraichissante et passionnante de cet ouvrage en quelques volumes qui nous emmène loin, très loin, du côté du coeur. D'un coeur qui bat, du nôtre lorsque nous sommes enfants et que nous apprenons la vie.
Vous pouvez l'acheter par exemple ici.

Aucun commentaire: