Sexy de Joyce Carol Oates

Sexy de Joyce Carol Oates

Présentation de l'éditeur :
«C'était en novembre, un mardi après l'entraînement de natation.
La chose avec Mr Tracy, le prof d'anglais de Darren.
La chose, c'est en ces termes que Darren y penserait par la suite.
La chose, un mot vague, indéfini.
La chose qui n'était pas arrivée de toute façon.»

Après ce jour, après ce qui s'est passé (mais s'est-il vraiment passé quelque chose ?), la vie est différente. Darren est différent. Rien n'est plus comme avant. Ses amis, sa famille, même les gens censés être des adultes responsables ne sont plus comme il les voyait. En qui Darren peut-il avoir confiance désormais ?

Joyce Carol Oates dépeint une Amérique conformiste et hypocrite.
La rumeur sur la morale douteuse d’un professeur est superbement bien amenée et l’engrenage ne peut plus s’arrêter. Darren sait que dans la voiture, il ne s’est rien passé. Mais lorsque Mr Tracy le supplie de témoigner sur sa morale irréprochable auprès de la police, Darren ne peut dire la vérité et dénoncer ses camarades, auteurs de la rumeur. Car que dirait son père s’il voyait son fils mêlé à cette sombre histoire ?

On ressent tout le poids de culpabilité que porte Darren de ne pas pouvoir aider son professeur, de ne pas pouvoir affronter ses camarades et ses parents. On est révolté devant la bêtise et l’ignorance crasse du père qui projette sur son fils tout ce qu’il n’a pas pu être, qui fait l’amalgame de l’homosexualité et de la pédophilie, mais qui tente malgré tout de protéger son fils. Tout au long du roman on a envie, tout comme Darren d’exploser, de cogner, de crier contre cette société bien pensante et étriquée.

J'ai poursuivis avec un autre roman que Joyce Carol Oates a écrit pour les ados : Nulle et grande gueule que j'ai beaucoup apprécié.
A noter que Sexy été initialement publié aux éditions Gallimard Jeunesse. 

Sexy de Joyce Carol Oates

Commentaires

Kathel a dit…
Ah, oui, après avoir lu "Nulle et Grande Gueule" je ne peux que noter celui-ci ! J'aime beaucoup les sujets traités par JCO et sa manière de les traiter.
je ne pense pas que tu puisses être déçu par celui-ci ! il y a des similitudes. Bonne lecture !