Aquarium de David Vann

Aquarium - David Vann - traduit de l'américain par Laura Derajinski - Collection Totem - Editions Gallmeister - sortie le 05 avril 2018
Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.(résumé éditeur)

L'histoire commence assez tranquillement, trop même, ou alors étais-je impatient qu'il se passe véritablement quelque chose...jusqu'au moment où ça bascule. Et ça c'est du pur David Vann. Et comme à son habitude, il nous fait passer dans différents stades émotionnels (crainte, angoisse, soulagement). On s'en prend la figure. J'ai été carrément hypnotisé par certains passages d'une grande force. Le personnage de la mère est assez extrême. Certains moments furent assez dur à supporter. Une tranche de vie d'une grande dureté pour cette jeune Caitlin en pleine construction qui la marquera à jamais. 

A noter que les passages se déroulant dans l'aquarium sont assez apaisants, comme en suspension. Ils sont assez réussis et apportent une nouvelle facette dans l'univers de l'auteur, même si je dois bien l'avouer ne sont pas mes moments préférés.

Si j'ai eu plaisir de retrouver une fois de plus la puissance de l'écriture de David Vann, il y a pourtant un MAIS. Car la progression du roman est pour moi bancale. Tout ce que à quoi David Vann nous a préparé s'enchaîne de manière brutale, à une vitesse trop rapide. Ce qui met à mal la crédibilité de l'histoire finalement. Et pourtant, on peut se dire, ok pourquoi pas finalement. L'auteur choisit une fin "heureuse" qui s'arrête brutalement. Est-ce parce que je voulais rester encore avec les personnages ? Savoir ce qu'il allait se passer pour eux ? 

Au final, j'ai aimé Aquarium avec quelques réserves. Moins puissant que ses précédents. Ce ne sera donc pas un de mes romans favoris de l'écrivain. Peut-être en attendais-je trop, en souhaitant une plus grande noirceur comme dans ses précédents.     

Aquarium - David Vann - traduit de l'américain par Laura Derajinski - Collection Totem - Editions Gallmeister - sortie le 05 avril 2018

Commentaires

le Bison a dit…
Même moins puissant, j'ai envie de découvrir cet aquarium. Parce que c'est David Vann, simplement.
Jérôme a dit…
Je vais en rester à Sukkwan Island avec lui je crois, ces autres romans ne me disent rien qui vaille.
Guillome a dit…
@Le Bison : il vaut le détour!

@Jérôme : Ces romans ne laissent pas indifférents, et remuent pas mal...