samedi, avril 03, 2021

L'ange sur le pont - John Cheever


Ce livre, j'en rêvais depuis des années. Mais il n'était plus édité et je l'avais loupé à sa sortie.

Que je vous dise, je suis un très grand fan de John Cheever. Ses nouvelles en particulier ont le don de me retourner.

Et j'y pense longtemps après avoir refermé les recueils. Elles vivent en moi, un peu comme les écrits de Steven Millhauser qui m'ont construit en tant que lecteur et aussi en tant qu'être humain.

J'avais tellement apprécié le film avec Burt Lancaster (alors acteur et producteur) que je cherchais la nouvelle éponyme depuis longtemps. Je l'avais lue en anglais mais je voulais en avoir un exemplaire vers lequel revenir.

Alors je l'ai commandé d'occasion sur internet et je me suis régalé au-delà de mes espérances les plus folles.

En effet, la classe moyenne américaine du milieu du vingtième siècle y est mise en lumière. Mais ce pourrait être la France des années 2020 tant son écriture est contemporaine de l'expérience humaine.

On y retrouve mêlés tour à tour l'amour, l'adultère, l'imaginaire, la mélancolie, les jardins, les rêves mais aussi les cauchemars.

Nombre de personnages habitent la mythique banlieue de Shady Hill. Comme ombragée par la possibilité du désastre imminent, chaque jour recommencé.

La vision du monde de John Cheever y apparaît terrible mais jamais totalement désabusée car elle y est teintée d'humour, d'humanité ou bien encore de fragilité.

Et c'est peut-être là qu'en réside tout le miracle.

On a presque l'impression qu'on pourrait les briser si l'on n'y prenait garde.

Précieuses pépites que celles qui sont contenues ici. Sûrement les plus belles que j'ai pu lire de cet auteur prolifique et si talentueux.

A quand la prochaine réédition?

Si vous le pouvez en tout cas foncez pour cette lecture!

L'ange sur le pont  - John Cheever - nouvelles traduites par Dominique Mainard - Le Serpent à plumes - 2001.

Aucun commentaire: