Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

- Depuis combien de temps êtes-vous pompier ?
- Depuis l'âge de vingt ans. Ca fait dix ans.
- Vous arrive-t il de lire les livres que vous brûlez ?
Il éclata de rire.
- C'est contre la loi !
- Ah oui, c'est vrai.
- C'est un chouette boulot. Le lundi, brûle Millay, le mercredi, Whiteman, le vendredi Faulkner, réduis-les en cendres, et puis brûle les cendres. C'est notre slogan officiel.(...)
- C'est vrai qu'autrefois les pompiers éteignaient le feu au lieu de l'allumer ?
- Non. Les maisons ont toujours été ignifugées, croyez-moi.
- Bizarre. J'ai entendu dire qu'autrefois, il était courant que les maisons prennent feu par accident et qu'on avait besoin de pompiers pour éteindre les incendies.
Il s'esclaffa.

Commentaires

gridou a dit…
Damned !! Bientôt un an qu'il est sur mon étagère celui-là et je ne me suis toujours pas occupé de lui !
je te conseille vivement de t'occuper de lui, parce que c'est vraiment bien et toujours d'actualité...