Jean-Patrick Manchette - France Culture



Il fumait trop, buvait pas mal et avait la gâchette facile. Dix romans en dix ans. De L'Affaire N'Gustro , en passant par Nada , Le Petit Bleu de la côte Ouest , Fatale , La Position du tireur couché jusqu’à La Princesse du sang , interrompu par sa mort, à l’âge de 52 ans, Manchette a dégommé le polar à la française. Renouant avec la grande tradition américaine du roman criminel réaliste et violent, ce grand admirateur de Flaubert veut écrire des romans noirs qui sonnent comme des sonnets. Grand cinéphile, il signe des chroniques assassines dans Charlie Mensuel . Proche des situationnistes, il pense que l’art est mort et la révolution dévoyée. Dans un monde pourri et désenchanté, armé d’un solide sens de l’humour, Manchette perfectionnait son tir pour la simple beauté du style. Portrait d’un Manchette plus romantique que désabusé.(source)

Commentaires