Late for the Sky: 1941

1 commentaire:

dasola a dit…

Bonjour cette route interminable au milieu de nulle part avec une seule voiture, c'est angoissant et en même temps, un rêve pour moi avec les bouchons en ce moment à Paris. Bonne journée.