The tenant (Le locataire) Philippe Sarde 1976


Le locataire est la première collaboration de Philippe Sarde avec Roman Polanski. Le réalisateur signe avec ce film une oeuvre dérangeante, fascinante et angoissante (ne ratez pas cette oeuvre qui n'avait pas trouvé son public à sa sortie en 1976 et pourtant...pour en savoir plus, rendez-vous sur dvdclassik).

Philippe sarde quant à lui instaure une ambiance sombre pesante, troublante qui au fur et à mesure du film s’intensifie. Une bande originale en édition limitée qui a rapidement rejoint l'Avenue après la découverte du film en septembre dernier.




Le Locataire' est une BO forte, cauchemardesque, angoissante, suffocante et intense. Après le sinistre 'Les seins de glace' (1966), Philippe Sarde continue de nous prouver avec 'Le Locataire' qu'il est un maître des partitions atonales saisissantes, s'imposant presque comme un continuateur des partitions psychologiques et tourmentées des musiques thriller de Bernard Herrmann. Avec 'Le Locataire', Sarde va encore plus loin et évoque l'univers de la paranoïa et de la folie sur un style complexe et simple à la fois. Deux thèmes mémorables suffisent au compositeur pour créer une identité thématique forte dans cette partition. Le travail effectué autour des différentes sonorités instrumentales est aussi particulièrement marquant, que ce soit par l'emploi de l'harmonica de verre, des flûtes contrebasses, de la clarinette ou des cordes dissonantes et torturées.(Quentin Billard)

2 commentaires:

anthO a dit…

Loué soit "Le locataire" : j'adore !!

Guillome a dit…

@anthO : AHHHHHH ça me fait plaisir. Fabien fut très mal à l'aise...j'avoue que j'étais pas loin derrière. ce film hante...