The Institute : a novel by Stephen King

Stephen King, The Institute

Paru le 10 septembre en anglais, impossible d'attendre la traduction tellement ce dernier titre de Stephen King fait envie. Il y est question d'un surdoué kidnappé qui se retrouve à l'Institut au milieu d'autres jeunes qui ne comprennent pas ce qui leur arrive. Les télépathes et les télékinésistes mineurs ainsi enlevés à leurs familles massacrées sont entassés et utilisés par des adultes qui leur font faire tout un tas d'expériences  plus horribles les unes que les autres. 

Forcément il y a des parallèles avec les camps de concentration qui sont assumés par le narrateur. D'autant plus que  ce lieu aurait été construit à la fin de la deuxième guerre mondiale pour éviter la fin du monde...

Quel programme!  

Stephen King sait nous maintenir en haleine comme toujours et y arrive presque pendant toute la durée de ce roman qui, à mon goût, aurait gagné à être légèrement plus court. Avec 100 ou 200 pages en moins je ne me serai jamais ennuyé tandis que là, selon moi, il y a quelques redites et des longueurs qui auraient pu être évitées. 

De plus, je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages, ce qui est dommage dans un tel livre. Mais l'écriture reste de qualité et très fluide. Il est prévu qu'il sorte l'année prochaine en France mais je ne le relirai pas traduit. 

Ce fut un bon moment mais aussi vite lu qu'oublié. Un peu comme une série télé, ce qu'il deviendra peut-être un jour...





3 commentaires:

joseph a dit…

il est vrai que des romans qui m'ont tenu en haleine au point de courir pour en connaitre le dénouement, me laissent souvent peu de souvenirs précis, mais parfois il m'arrive de relire sans m'en rendre compte et au fur et à mesure du récit me dire, "mais je ne l'ai pas déjà lu celui là ?"

manU_Bouquins a dit…

Pas un grand cru donc...

Fabien MORISSET a dit…

Là je savais que je ne l'avais pas encore lu et au début, ça fonctionne, mais il délaye trop arrivé aux deux tiers. Pour moi en tout cas on est loin de ses meilleurs...