Helstrid de Christian Léourier - Prix Utopiales 2019

Helstrid de Christian Léourier - Prix Utopiales 2019


Vic est arrivé sur Helstrid suite à une déception amoureuse sur la Terre. Les conditions sur cette planète sont plutôt sympathiques : - 150°C et une atmosphère toxique, privée d’oxygène. Il doit extraire du minerai et l’envoyer sur Terre…enfin plutôt de gros engins qui font le travail à sa place. La compagnie spécialisée tient à ce qu’il y ai encore quelques humains qui restent à vérifier que ces IA fassent bien leur boulot. Le voilà donc embarqué pour superviser un convoi de ravitaillement à bord d'un camion nommée Anne-Marie. . Et comme Vic n’a rien à faire, il commence à ruminer dans sa tête repensant à sa vie d’avant et se met à parler à Anne-Marie. C’est un peut bête, hein ? Pas forcément car la IA a été très bien programmé et est tout à fait capable d’avoir une conversation même très poussée…on croirait presque qu'elle est hum…

Evidemment une grosse tempête inhabituelle se lève et les ennuis commencent. Vic se retrouve vite au piège car dans l’incapacité de prendre la moindre initiative, Anne-Marie ayant tout prévu. Elle ne cesse de le rassurer et lui conseille même de continuer à lui parler pour que son moral reste bon et à bien respirer pour éviter de consommer de l’oxygène plus qu’il n’en faut. Lui qui avait fuit la Terre pour faire table rase du passé et reprendre sa vie en main...

Si l’intrigue commence gentiment, la tension monte et ce huit-clos devient de plus en plus prenants. Les paysages de cette planète hostile sont magnifiquement décrits par la plume précise et visuelle de l'auteur. J’ai pu lire des avis mitigés au vu des autres écrits de Christian Léourier. Pour moi qui découvre l’écrivain et un "petit" lecteur de SF, j’ai été saisi. La réflexion sur les IA est des plus intéressante, laissant un certain frisson  quant au rapport que l'humain entretient avec la machine déjà aujourd'hui. 

Un roman court saisissant et efficace qui a bien alimenté mes réflexions sur l’intelligence artificielle, un des sujets majeurs de la 20ème édition du festival des Utopiales dont nous revenons. A n’en pas douter, la science-fiction permet de décoder notre monde d’aujourd’hui pour mieux le comprendre et appréhender les défis de demain. Un festival des plus stimulants intellectuellement mais qui a le désavantage d’augmenter considérablement notre PAL ;-)

Helstrid - Christian Léourier - Collection Une heure lumière - Le Bélial - 2019


2 commentaires:

Le monde dÖ a dit…

Merci pour cette découverte...

Guillome a dit…

@Le monde dO : avec plaisir ! merci de ta visite